SuisseEnergie

Un chauffage efficace au niveau énergétique et renouvelable

Deux tiers de la consommation d’énergie totale des ménages sont imputables au chauffage. Un chauffage efficace et renouvelable permet d’économiser de l’énergie mais aussi de l’argent: plusieurs centaines de millions de francs par an pourraient être économisés sur les frais de chauffage en Suisse.

image

Ce que vous devez savoir

2030

Pour atteindre l'objectif zéro émission nette à partir de 2050, il faudrait cesser d'installer des systèmes de chauffage utilisant des énergies fossiles à partir de 2030.

Encore deux tiers

En Suisse, deux tiers des bâtiments sont encore chauffés au mazout ou au gaz naturel.

Contenu

Ce que vous pouvez faire

Vous possédez un bien immobilier? En vous détournant des combustibles fossiles au profit des énergies renouvelables indigènes, vous bénéficiez de nombreux avantages: vous réduisez nettement vos émissions de CO2, vous fournissez une contribution essentielle à l’atteinte des objectifs énergétiques et climatiques de la Suisse et vous réduisez vos coûts à long terme. 

Faites-vous une vue d’ensemble des énergies renouvelables et des systèmes de chauffage pour chauffer votre maison tout en ménageant le climat sur Bâtiment.

L’optimisation de l’exploitation réduit vos coûts d’énergie d’environ 10 à 15 %, sans aucun investissement au niveau de votre chauffage. L’intervention est particulièrement judicieuse après un assainissement de l’enveloppe du bâtiment tel que le remplacement des fenêtres. Des compétences spécialisées étant nécessaires, faites appel à un professionnel. 

Vous trouvez les informations relatives à l’optimisation de l’exploitation, de même que des directives de mise en œuvre pour les mesures ad hoc, sur Bâtiment.

Les systèmes de chauffage intelligents contribuent à améliorer l’efficacité énergétique, à ménager l’environnement et à économiser de l’argent. Le confort d’habitation quant à lui demeure inchangé, voire s’en trouve amélioré. Ce type de chauffage est mieux à même de régler la température ambiante en fonction des besoins. Certains modèles peuvent même tenir compte d’une fenêtre restée ouverte, de la présence ou non des occupants ou des prévisions météorologiques. En cas de soleil, ils peuvent ainsi réduire automatiquement la puissance fournie par le chauffage.

  1. Exploitez la chaleur de manière efficace: L’air chaud doit pouvoir circuler sans entrave dans les locaux. N’obstruez pas les corps de chauffe avec des meubles ou des rideaux. La nuit, baissez les stores et fermez les volets pour réduire la déperdition de chaleur.

  2. Aérez intelligemment et efficacement: Les fenêtres ouvertes en imposte laissent s’échapper beaucoup d’énergie sans véritablement renouveler l’air. Aérez plutôt trois fois par jour pendant 5 à 10 minutes en ouvrant plusieurs fenêtres. Ce bref courant d’air ne cause qu’une modeste déperdition de chaleur et assure un renouvellement de l’air plus efficace. Dans les bâtiments équipés d’une ventilation contrôlée, l’aération se fait automatiquement.

  3. Réglez la bonne température: Ne réglez jamais la température ambiante par l’ouverture des fenêtres, mais en vous servant des vannes thermostatiques. C’est bien plus efficace. Les thermostats maintiennent la température de chaque pièce au niveau le plus confortable. Les réglages usuels pour les diverses pièces sont les suivants:

    • 23°C dans les salles d’eau (= pos. 4 de la vanne thermostatique)

    • 20°C dans le séjour (= pos. 3)

    • 17°C dans les chambres à coucher et corridors (= pos. 2)

    • Vanne fermée dans les locaux peu utilisés (= pos. *)

    Ces températures sont indicatives. Il n’existe en effet pas de température «correcte», car la notion de confort est individuelle. On notera toutefois qu’une hausse d’un degré de la température ambiante correspond à une augmentation de 6-10 % des frais de chauffage. On a donc tout intérêt à vérifier ses réglages.

    Si vous êtes propriétaire immobilier, demandez à un professionnel de réaliser un équilibrage hydraulique et d’ajuster la courbe de chauffe. C’est utile en particulier lorsque certains radiateurs n’atteignent pas la température souhaitée.

    Si vous dormez avec la fenêtre ouverte, veillez à fermer les vannes thermostatiques (position *) et la porte de votre chambre. Vous perdrez ainsi nettement moins de votre précieuse énergie de chauffage.

  4. Abaissez la température en cas d’absence: Évitez de chauffer des locaux inutilisés, en réglant les vannes thermostatiques en position *. Il est aussi recommandé d’abaisser la température dans tous les locaux lorsque vous partez en vacances en hiver ou si vous passez le week-end hors de la maison.

Stories

Laissez-vous inspirer par les Stories.

image
energiestories

Purger pour chauffer efficacement et sans bruit

image
energiestories

Réglez correctement votre chauffage à l'arrivée des beaux jours

image
energiestories

Abandonner le chauffage électrique et chauffer renouvelable

image
energiestories

Éviter le gaspillage d’énergie dans sa résidence secondaire

Afficher d’autres stories

Outils et calculateurs

Calculateur des coûts de chauffage

Calculez la quantité de CO2 émise et ce qu'il coûte.
Afficher d’autres outils
image
image

Remplacer le chauffage – préserver le climat

Chauffez renouvelable grâce à l’énergie indigène. La nature vous remercie.
chauffez renouvelable

Matériel d’information et documents

image
pdf

Remplacement des chauffages électriques dans les habitations

2022-08-29
FRITDE
image
pdf

Chauffez futé

2022-03-01
image
pdf

Manuel de l’énergie à l’attention des concierges

2022-03-01
image
pdf

Remplacement du chauffage dans les grands immeubles d'habitation et pour les PPE

2021-11-08