Utilisation des rejets de chaleur

{{translation.caption}}:


En théorie, près de 30% des bâtiments pourraient être chauffés ou refroidis en Suisse en utilisant les rejets de chaleur des UIOM et des eaux usées. Cette utilisation des rejets de chaleur respecte l’environnement et est neutre en termes d’émissions de CO2. La technologie a fait ses preuves depuis des années et est concurrentielle économiquement par rapport aux chauffages conventionnels au gaz naturel et au mazout.

En brûlant les déchets, les usines d'incinération des ordures ménagères (UIOM) produisent une grande quantité de chaleur qui peut être injectée dans des réseaux de chaleur à distance afin d’alimenter en chaleur des quartiers, voire des secteurs entiers de certaines villes. Des immeubles d’habitation, mais aussi des entreprises industrielles et artisanales nécessitant des températures plus élevées peuvent être chauffés ainsi.

Les eaux usées peuvent également être utilisées pour chauffer. En Suisse, les plus anciennes installations d’utilisation de la chaleur des eaux usées sont en exploitation depuis plus de 30 ans et chauffent des bâtiments de manière fiable et respectueuse de l’environnement. L'énergie des eaux usées est captée par le biais d’un échangeur de chaleur. Grâce à une pompe à chaleur, l'énergie récupérée est utilisée pour le chauffage. La même technologie peut être appliquée pour exploiter la chaleur de l’eau potable. Il est aussi possible de produire du froid en captant les rejets de chaleur et en les injectant dans les eaux usées ou l’eau potable.

Utilisation des rejets de chaleur

{{translation.caption}}:


En théorie, près de 30% des bâtiments pourraient être chauffés ou refroidis en Suisse en utilisant les rejets de chaleur des UIOM et des eaux usées. Cette utilisation des rejets de chaleur respecte l’environnement et est neutre en termes d’émissions de CO2. La technologie a fait ses preuves depuis des années et est concurrentielle économiquement par rapport aux chauffages conventionnels au gaz naturel et au mazout.

En brûlant les déchets, les usines d'incinération des ordures ménagères (UIOM) produisent une grande quantité de chaleur qui peut être injectée dans des réseaux de chaleur à distance afin d’alimenter en chaleur des quartiers, voire des secteurs entiers de certaines villes. Des immeubles d’habitation, mais aussi des entreprises industrielles et artisanales nécessitant des températures plus élevées peuvent être chauffés ainsi.

Les eaux usées peuvent également être utilisées pour chauffer. En Suisse, les plus anciennes installations d’utilisation de la chaleur des eaux usées sont en exploitation depuis plus de 30 ans et chauffent des bâtiments de manière fiable et respectueuse de l’environnement. L'énergie des eaux usées est captée par le biais d’un échangeur de chaleur. Grâce à une pompe à chaleur, l'énergie récupérée est utilisée pour le chauffage. La même technologie peut être appliquée pour exploiter la chaleur de l’eau potable. Il est aussi possible de produire du froid en captant les rejets de chaleur et en les injectant dans les eaux usées ou l’eau potable.