Usines d'incinération des ordures ménagères

{{translation.caption}}:


Les usines d'incinération des ordures ménagères (UIOM) produisent aujourd’hui une grande partie de l’électricité issue de sources d’énergie renouvelables en Suisse (sans la force hydraulique) et cette production pourrait encore augmenter considérablement. Des turbines permettent de produire de l’électricité à partir des déchets. Il s’agit d’un courant vert à 50%: la moitié des déchets qui arrivent dans les UIOM en Suisse sont constitués de ressources renouvelables, organiques. Les mesures d’efficacité sont également intéressantes: des études réalisées dans plusieurs UIOM montrent que grâce à de multiples mesures, il est souvent possible de réduire la consommation d’électricité des usines de 10 à 30%, les investissements étant remboursés en quelques années.

L’exploitation de la chaleur issue de l’incinération des déchets dans les UIOM a également fait ses preuves dans la pratique: elle est sûre et compétitive. La chaleur captée est généralement injectée dans des réseaux de chaleur à distance et permet de chauffer des bâtiments ou des quartiers entiers.

Les déchets, considérés comme ressource, peuvent également fournir des matériaux recyclables. En comparaison avec la production des matières premières, le recyclage de ces matériaux permet de réaliser des économies d‘énergie substantielles. De plus en plus d’UIOM exploitent de telles installations de recyclage.

Usines d'incinération des ordures ménagères

{{translation.caption}}:


Les usines d'incinération des ordures ménagères (UIOM) produisent aujourd’hui une grande partie de l’électricité issue de sources d’énergie renouvelables en Suisse (sans la force hydraulique) et cette production pourrait encore augmenter considérablement. Des turbines permettent de produire de l’électricité à partir des déchets. Il s’agit d’un courant vert à 50%: la moitié des déchets qui arrivent dans les UIOM en Suisse sont constitués de ressources renouvelables, organiques. Les mesures d’efficacité sont également intéressantes: des études réalisées dans plusieurs UIOM montrent que grâce à de multiples mesures, il est souvent possible de réduire la consommation d’électricité des usines de 10 à 30%, les investissements étant remboursés en quelques années.

L’exploitation de la chaleur issue de l’incinération des déchets dans les UIOM a également fait ses preuves dans la pratique: elle est sûre et compétitive. La chaleur captée est généralement injectée dans des réseaux de chaleur à distance et permet de chauffer des bâtiments ou des quartiers entiers.

Les déchets, considérés comme ressource, peuvent également fournir des matériaux recyclables. En comparaison avec la production des matières premières, le recyclage de ces matériaux permet de réaliser des économies d‘énergie substantielles. De plus en plus d’UIOM exploitent de telles installations de recyclage.