Récupération de chaleur

{{translation.caption}}:


On constate que les processus de production se déroulent de plus en plus fréquemment dans des locaux climatisés. L'évacuation de la chaleur dans l'espace environnant par l'intermédiaire d'un climatiseur entraîne des coûts d'investissement et d'exploitation trop élevés. Avec le soutien de SuisseEnergie, l'association Swissmem propose aux concepteurs, de même qu'aux utilisateurs de machines de production, des aides à la planification visant le recours systématique à la chaleur résiduelle. 

La «cartographie de la chaleur résiduelle» permet d'identifier les potentiels de chaleur résiduelle issue des processus de fabrication et leur réutilisation éventuelle. Pour sa part, la «hiérarchie de planification» proposée aide les entreprises, d'une part à réduire le volume de chaleur dissipée et, de l'autre, d'en gérer économiquement les inévitables effets.

Pour disposer d'un système global économique, il faut impérativement que la technique de production et celle du bâtiment soient coordonnées. De la rapidité avec laquelle l'entreprise intégrera cette nécessité dans sa planification va dépendre à la fois le degré d'efficacité de la réduction et de la réinjection de la chaleur émise par les machines de production. Pour garantir une utilisation rentable de la chaleur récupérée, un flux d'information cohérent entre le fournisseur des machines, les spécialistes de la production et les concepteurs de la technique du bâtiment est également requis.

Récupération de chaleur

{{translation.caption}}:


On constate que les processus de production se déroulent de plus en plus fréquemment dans des locaux climatisés. L'évacuation de la chaleur dans l'espace environnant par l'intermédiaire d'un climatiseur entraîne des coûts d'investissement et d'exploitation trop élevés. Avec le soutien de SuisseEnergie, l'association Swissmem propose aux concepteurs, de même qu'aux utilisateurs de machines de production, des aides à la planification visant le recours systématique à la chaleur résiduelle. 

La «cartographie de la chaleur résiduelle» permet d'identifier les potentiels de chaleur résiduelle issue des processus de fabrication et leur réutilisation éventuelle. Pour sa part, la «hiérarchie de planification» proposée aide les entreprises, d'une part à réduire le volume de chaleur dissipée et, de l'autre, d'en gérer économiquement les inévitables effets.

Pour disposer d'un système global économique, il faut impérativement que la technique de production et celle du bâtiment soient coordonnées. De la rapidité avec laquelle l'entreprise intégrera cette nécessité dans sa planification va dépendre à la fois le degré d'efficacité de la réduction et de la réinjection de la chaleur émise par les machines de production. Pour garantir une utilisation rentable de la chaleur récupérée, un flux d'information cohérent entre le fournisseur des machines, les spécialistes de la production et les concepteurs de la technique du bâtiment est également requis.