Projets COMO clôturés

Le Bureau de coordination pour la mobilité durable COMO encourage les idées notatrices et les projets porteurs d’avenir dans le domaine de la mobilité durable. La liste ci-après indique tous les projets qui ont reçu un soutien financier et ont été clôturés depuis 2015 dans le cadre de COMO. Les projets actuellement encore en cours sont visibles sur Projets COMO en cours.

De 2006 à 2014, les projets de mobilité novateurs ont été soutenus dans le cadre du programme qui a précédé COMO, le Centre de services pour une mobilité innovatrice. On en trouve une vue d’ensemble sur le site de l’Office fédéral du développement territorial ARE.

Projet clôturés en 2019

     

Afin de pouvoir analyser les voyages des pendulaires, l'instrument commuteRANK sera adapté et rendu utilisable pour les conseillers en mobilité. CommuteRANK calcule toutes les options de voyage des pendulaires et prend aussi en compte les formes de mobilité combinée, c.-à-d. l'association de différents moyens de transport.

  • Coût total du projet: CHF 175'660.–
  • Contribution COMO: CHF 60'000.–
  • Durée: 2018–2019
  • Contact: routeRANK AG, Jochen Mundinger, info@routerank.com
  • Plus d'informations: https://business.routerank.com

Objectifs

  • Introduction sur le marché d'un instrument pour les consultants en mobilité dans les entreprises afin de mieux analyser les voyages pendulaires de collaborateurs
  • Amélioration de mesures de mobilité en entreprise
  • Diffusion de cet instrument auprès des conseillers en mobilité d'entreprises

Résultats

Rapport final (en allemand)

     

Dans un projet pilote, des données en temps réel sont intégrées au calculateur d'itinéraire de routeRANK. routeRANK sert de base à différents calculateurs d'itinéraire (p. ex. calculateur d'itinéraire TCS, mobiverbier.ch) qui prennent en compte les formes de mobilité combinée (p. ex. P+R).

  • Coût total du projet: CHF 203'000.–
  • Contribution COMO: CHF 75'000.–
  • Durée: 2018–2019
  • Contact: routeRANK AG, Jochen Mundiger, info@routerank.com
  • Plus d'informations: https://business.routerank.com

Mesures

  • Intégration de données en temps réel dans le calculateur d'itinéraire de routeRANK
  • Test de cette extension dans le calculateur d'itinéraire du TCS
  • Évaluation du test et poursuite des améliorations de l'instrument
  • Communication des résultats

Objectifs

  • Meilleure acceptation des calculateurs d'itinéraire multimodaux grâce à une meilleure base de données
  • Utilisation efficace des infrastructures de transport au moyen de temps de parcours réalistes et d'une meilleure répartition de la demande en transports
  • Renforcement de la mise en réseau des différentes formes de mobilité (transports publics, automobile, autopartage, P+R, etc.) et ainsi encouragement de la mobilité combinée

Résultats

Rapport final (en allemand)

Projet clôturés en 2018

     

Dans les plus grandes villes suisses, une offre exhaustive en vélos-cargos électriques à la location sera développée. Un vélo-cargo est un vélo de transport permettant de transporter une charge allant jusqu'à 100kg (ou deux petits enfants). Les vélos-cargos peuvent être empruntés à l'heure via une application auprès de ce qu'on appelle un hôte (p. ex. une boulangerie).

  • Coût total du projet: CHF 600'000.–
  • Contribution COMO: CHF 125'000.–
  • Durée: 2017–2018
  • Contact: Mobilitätsakademie, Jonas Schmid, jonas.schmid-moak@tcs.ch
  • Plus d'informations: www.carvelo2go.ch

Objectifs

  • Le vélo-cargo électrique s'établit en tant que moyen de transport citadin durable.
  • Réduction des émissions de CO2 car les trajets en voiture sont remplacés par des trajets à vélo.
  • Offre dense en vélos-cargos dans les grandes villes suisses.

Résultats

  • Plus de 160 nouveaux vélos-cargos électriques ont été mis en service dans différentes villes de Suisse allemande et de Suisse romande, de même qu’au Tessin, à Bellinzona.
  • À la clôture du projet, sur les 45 villes suisses de plus de 20 000 habitants, 33 disposaient d’une offre carvelo2go. La couverture du projet est très bonne sur le Plateau suisse. En Suisse orientale, dans les Grisons, en Valais et au Tessin, il reste toutefois un potentiel d’expansion.
  • Le lancement de l’appli carvelo2go a permis de simplifier le processus de réservation: p.ex. recherche par site, meilleure vue d’ensemble des réservations et prolongation d’une réservation lorsque l’on est en route.
  • Durant la phase pilote, 1800 réservations ont été passées en moyenne par mois durant l’été, dépassant ainsi largement le but fixé de 1000 réservations par mois.

Rapport final (en allemand)

     

Dans la région d'Apenzell RE, de Saint-Gall et du lac de Constance, le réseau de routes sera dévolu à une utilisation concrète comme le trafic à vélo, l’agriculture ou le raccordement pour l’économie et la population. On veut de la sorte économiser des frais d’entretien et notamment améliorer les pistes cyclables.

  • Coût total du projet: CHF 109'800.–
  • Contribution COMO: CHF 43'920.–
  • Durée: 2016–2018
  • Contact: Regio Appenzell AR - St. Gallen - Bodensee, Rolf Geiger, rolf.geiger@regio-stgallen.ch

Objectifs

  • Évaluation de voies pour la circulation piétonne et cycliste: si certaines routes sont dédiées à la circulation piétonne et cycliste, leurs besoins sont prioritaires dans la planification.
  • Meilleure rentabilité en cas d'entretien du réseau routier communal.
  • Un guide avec les connaissances acquises et le processus recommandé permet de transposer le concept dans d'autres régions.

     

Un réseau de vélos-cargos électriques en location verra le jour dans les communes. Les vélos-cargos seront stationnés dans un endroit central de la commune et pourront être utilisés par divers groupes: administration municipale, PME, associations et personnes privées.

  • Coût total du projet: CHF 240'000.–
  • Contribution COMO: CHF 80'000.–
  • Durée: 2016–2018
  • Contact: Mobilitätsakademie, Jonas Schmid, jonas.schmid-moak@tcs.ch
  • Plus d'informations: www.carvelo.ch

Objectifs

  • Gain d'expérience pour les communes bénéficiant d'une mobilité collaborative (aussi appelée Shared Mobility): privilégier l'utilisation à la possession.
  • Réduction des émissions de CO2 car les trajets en voiture sont remplacés par les trajets en vélo-cargo: effets importants grâce à divers groupes cibles.
  • Le modèle commercial est facilement reproductible dans d'autres communes, rendant ainsi possible une expansion rapide.

Résultats

  • Au total, 61 vélos-cargos ont été nouvellement mis en service dans 31 communes de Suisse allemande, de Suisse romande et du Tessin.
  • C’est surtout dans les communes proches de villes comme Carouge, Köniz ou encore Riehen que les vélos-cargos sont le plus souvent empruntés. Ces sites bénéficient de la notoriété déjà existante de l’offre carvelo2go dans la ville voisine.
  • Les vélos-cargos sont le plus souvent utilisés pour le transport des enfants durant les loisirs ou pour réaliser des achats et des transports.
  • Pour près de la moitié des utilisateurs, le vélo-cargo remplace une course avec le véhicule privé ou le véhicule d’autopartage.

Rapport final (en allemand)

     

Le projet prévoit la stricte application du positionnement de Braunwald en tant que «site sans voiture». En collaboration avec tous les acteurs concernés, les réglements existants ainsi que d'autres bases seront adaptés et rigoureusement appliqués.

  • Coût total du projet: CHF 223'200.–
  • Contribution COMO: CHF 50'000.–
  • Durée: 2016–2018
  • Contact: Gemeinde Glarus, Standortförderung, Urs Keiser, urs.keiser@glarus-sued.ch
  • Plus d'informations: www.braunwald.ch

Objectifs

  • Application rigoureuse des dispositions lors de l'acquisition et de l'homologation de véhicules.
  • Les véhicules qui circulent dans Braunwald s'adaptent à la particularité du lieu et au positionnement de «Braunwald sans voiture».
  • Même en cas d'augmentation de la fréquentation touristique, il ne doit y avoir aucune augmentation des kilomètres parcourus en transport individuel motorisé à Braunwald.

Résultats

  • Une association a été fondée dans le but de contrôler l’acquisition des nouveaux véhicules enregistrés à Braunwald et de combler le manque financier (plus-value des véhicules à propulsion alternative face aux véhicules usuels à moteur à combustion).
  • Environ 35 véhicules d’usage commercial seront à terme remplacés par des véhicules à propulsion électrique, ce qui devrait réduire la contrainte sonore et les émissions de CO2.

Rapport final (en allemand)

     

Le réseau actuel de vélos en libre service à Locarno est étendu à d'autres parties du district de Locarno. Il comprend finalement 15 communes comptant au total environ 60 000 habitants. Il est possible d'emprunter des vélos traditionnels mais aussi électriques dans les stations de location.

  • Coût total du projet: CHF 337'500.–
  • Contribution COMO: CHF 60'000.–
  • Durée: 2016–2018
  • Contact: Stadt Locarno, Ufficio Tecnico Comunale, Luigi Conforto, conforto.luigi@locarno.ch
  • Plus d'informations: www.velospot.info

Objectifs

  • Développement du réseau actuel de vélos en libre service dans les 15 communes partenaires.
  • L'ensemble du réseau de la région de Locarno (y compris du réseau actuel) sera finalement composé de 97 stations et de 487 vélos.
  • Il est prévu de vendre 1500 abonnements annuels et 3000 cartes journalières.

Résultats

  • Bikesharing Locarnese a été inauguré en grande pompe et mis en service en été 2018.
  • Participation de 15 communes avec un total de 96 stations de vélopartage.
  • Compte tenu de la topographie accidentée, la majeure partie des véhicules de location sont des vélos électriques (au total 269 vélos électriques et 220 vélos conventionnels).

     

Avec la construction d'un réseau dense d'espaces de travail collaboratif en Suisse, VillageOffice rapproche le travail du domicile. Les besoins en mobilité sont ainsi réduits et le développement d'un style de vie plus local est encouragé.

  • Coût total du projet: CHF 2'344'000.–
  • Contribution COMO: CHF 224'000.–
  • Durée: 2016–2018
  • Contact: VillageOffice Genossenschaft, David Brühlmeier, david.bruehlmeier@villageoffice.ch
  • Plus d'informations: www.villageoffice.ch

Objectifs

  • Modification des comportements en matière de mobilité grâce à une forte décentralisation des lieux de travail.
  • Réduction des trajets pendulaires et de transport individuel motorisé ainsi que de l'utilisation des transports publics.
  • Renforcement des communautés locales

Résultats

  • Les objectifs du projet ont été légèrement dépassés du point de vue de l’offre: 60 espaces de coworking (objectif: 50) ont adhéré au réseau VillageOffice.
  • Du point de vue de la demande, les objectifs n’ont pas été atteints, loin s’en faut: 53 abonnements (objectif: 800) ont été vendus, par contre les retours des entreprises participantes étaient positifs.
  • Preuve d’efficacité 1: les moyens de transport respectueux de l’environnement (à pied, à vélo ou transports publics) sont privilégiés pour se rendre dans un espace de travail collaboratif.
  • Preuve d’efficacité 2: le trajet jusqu’à l’espace de travail collaboratif est plus court que le trajet classique pour se rendre au travail.

Rapport final (en allemand)

     

En Suisse, les transports de petites quantités de marchandises sont toujours plus nombreux, ce qui génère beaucoup de déplacements à moitié vides notamment dans les zones rurales. Cela encombre les infrastructures routières, produit des émissions de CO2 par colis supérieures à la moyenne et est inefficace économiquement. Dans le canton d’Uri, un projet pilote teste la coopération de deux services de distribution de colis qui livrent conjointement les paquets.

  • Durée: 2017–2018 (arrêté)
  • Contact: Hochschule Luzern - Wirtschaft, Roger Sonderegger, roger.sonderegger@hslu.ch

Objectifs

  • Meilleure exploitation des véhicules servant à la livraison de colis dans les zones rurales.
  • Réduction du nombre de trajets pour ménager les infrastructures routières, réduction des émissions de CO2 et des émissions locales, nuisances sonores incluses.
  • Étude de la faisabilité et traitement des questions en suspens, par exemple sur la logistique et l’informatique.

Résultats

Ce projet a été arrêté et n’a pas pu être mené à terme.

     

Le but est de faciliter l’accès aux vélostations aux abords et dans les gares et, partant, améliorer l’offre de mobilité combinée. Ce projet doit encourager les entreprises privées à développer des systèmes d’accès adaptés aux vélostations qui soient compatibles d’une ville à l’autre et simplifier l’implémentation de vélostations pour les communes.

  • Coût total du projet: CHF 91'000.–
  • Contribution COMO: CHF 36'000.–
  • Durée: 2017–2018
  • Contact: Pro Velo Schweiz, Valérie Sauter, valerie.sauter@pro-velo.ch
  • Plus d'informations: www.velostation.ch

Objectifs

  • Catalogue d'exigences et cahier des charges destiné aux entreprises et aux villes pour implémenter/adapter leur système.
  • Systèmes d'accès sur le marché plus adaptés aux besoins des vélostations et de leurs clients.
  • Davantage de vélostations compatibles (avec le SwissPass et év. autre moyen).

Résultats

  • Un sondage a été effectué auprès des exploitants de vélostations, afin d’obtenir une première évaluation des systèmes d’accès à ces stations.
  • Un catalogue d’exigences et deux cahiers des charges ont été élaborés pour faciliter la mise en œuvre de systèmes d’accès uniformes aux vélostations.

Rapport final

     

Le canton du Valais établit un guide pour la réalisation de gares régionales attrayantes et respectueuses de l’environnement, qui simplifient considérablement le changement de train, et teste le concept dans le cadre d’un projet pilote.

  • Coût total du projet: CHF 120'000.–
  • Contribution COMO: CHF 48'067.–
  • Durée: 2016–2018
  • Contact: Kanton Wallis, Dienststelle für Mobilität, Stefan Burgener, stefan.burgener@admin.vs.ch

Objectifs

  • Augmenter encore davantage l’attractivité du RER Valais/Wallis.
  • Optimiser les chaînes de déplacements en les rendant simples et intuitives.
  • Densifier durablement les abords des gares.

Résultats

  • Un guide a été élaboré pour la construction ou l’exploitation des gares régionales en Valais.
  • Le guide prend en compte les aspects visant à favoriser la mobilité combinée et durable, par exemple les places de stationnement pour vélos.

Projet clôturés en 2017

     

Une compétition interclasse incite de manière ludique les jeunes à utiliser plus souvent le vélo. Pendant l’année scolaire, des classes du secondaire II participent à une ronde de qualification. Les jeunes parcourent un trajet comportant différents postes avec des questions sur la mécanique, l’agilité et la sécurité dans le trafic. Les classes affichant un maximum de points se qualifient pour la finale.

  • Coût total du projet: CHF 625'520.–
  • Contribution COMO: CHF 168'000.–
  • Durée: 2015–2017
  • Contact: DÉFI VÉLO c/o Label Vert, info@defi-velo.ch
  • Plus d'informations: www.defi-velo.ch

Objectifs

  • Inciter les jeunes à utiliser plus souvent le vélo: pour davantage de mouvement dans la vie quotidienne, moins de bruit et davantage de contacts sociaux.
  • Renforcer la sécurité des cyclistes âgés de 15 à 20 ans dans le trafic.
  • Inciter par le jeu, le plaisir et l’esprit d’équipe 10 000 participants à se mettre ou se remettre au vélo.

Résultats

  • Lancement de DÉFI VÉLO dans trois cantons de Suisse alémanique (Bâle-Ville, Berne, Appenzell-Rhodes-Extérieures) et dans le Haut-Valais.
  • Déroulement de la première finale de Suisse alémanique à Zurich.
  • Environ 6000 participants.
  • 75% des participants ont indiqué que DÉFI VÉLO les avait incités à utiliser plus souvent le vélo.

Rapport final (en allemand)

     

MOHA propose des conseils sur la mobilité dans les quartiers d’habitation. Avec MOHA 2, cette offre est perfectionnée, améliorée tout en élargissant son rayon d’action. L’offre de conseil s’étend ainsi à de nouveaux quartiers d’habitation plus petits, les mesures de communication sont renforcées et un point de contact est mis en place en Suisse romande.

  • Coût total du projet: CHF 230'000.–
  • Contribution COMO: CHF 100'000.–
  • Durée: 2015–2017
  • Contact: Interessengemeinschaft MIWO c/o Fussverkehr Schweiz, Thomas Schweizer, thomas.schweizer@wohnen-mobilitaet.ch
  • Plus d'informations: http://habitat-mobilite.ch

Objectifs

  • Installation d’un point de contact pour le conseil en Suisse romande.
  • Extension de l’offre de MOHA et l’étendre à des quartiers d’habitation plus petits.
  • Mise en place d’un programme de conseil sur le long terme.

Résultats

  • Sept quartiers d’habitation de Berne, Bâle, Wettingen et Zurich ont reçu des conseils.
  • Le site Web et le manuel de MOHA ont été traduits en français.
  • Des contacts ont été établis avec des villes et des quartiers d’habitation de Suisse romande.
  • Le thème de la gestion de la mobilité n’était pas assez présent dans le projet de Suisse romande: ainsi, aucun quartier d’habitation n’a été trouvé pour des conseils jusqu’au terme du projet.

Rapport final (en allemand)

     

Avec les Rail-Checks et Bike-Checks, le canton du Valais et la commune de résidence participent aux frais de déplacement des apprentis et des élèves du secondaire II. Si la distance jusqu’au lieu de formation dépasse 2,5 km, les jeunes reçoivent un bon pour l’achat de titres des transports publics. Si cette distance est inférieure à 2,5 km, ils obtiennent un bon pour un magasin de vélos assurant l’entretien de leur bicyclette. Des mesures de communication soutiennent les Rail-Checks et Bike-Checks, pour inciter davantage les «adultes de demain» à choisir les formes de mobilité respectueuses de l’environnement.

  • Coût total du projet: CHF 150'780.–
  • Contribution COMO: CHF 60'600.–
  • Durée: 2014–2017
  • Contact: Kanton Wallis, Dienststelle für Mobilität, Pascal Bovey, pascal.bovey@admin.vs.ch
  • Plus d'informations: https://www.vs.ch/fr/web/rail-checks

Objectifs

  • Augmenter les trajets des jeunes en transports publics.
  • Promouvoir les alternatives à la voiture: transports publics, mobilité douce et covoiturage.
  • Les jeunes débattent des formes de mobilité respectueuses de l’environnement qu’ils utiliseront aussi à l’âge adulte.

Résultats

  • Environ 6700 Rail-Checks et 690 Bike-Checks ont été distribués.
  • 19% des jeunes détenteurs d’un Bike-Check l’utilisent.
  • Le projet a été poursuivi pendant l’année scolaire 2017/2018; une nouvelle école de Viège a adhéré au projet.

Rapport final

     

Durant le chantier de transformation de l'un des carrefours routiers les plus fréquentés de Suisse, une plateforme est mise à disposition en ligne pour faciliter le covoiturage. Le système, qui fonctionne sur une application ou sur Internet, permet de chercher des possibilités de partager un trajet en tant que chauffeur ou passager.

  • Coût total du projet: CHF 139'560.–
  • Contribution COMO: CHF 50'504.–
  • Durée: 2014–2017
  • Contact: PostAuto Mobilitätslösungen, Eliane Leuzinger, publiride@postauto.ch
  • Plus d'informations: www.badenmobil.ch

Objectifs

  • Le trafic routier autour de la ville de Baden est délesté.
  • Le covoiturage est perçu comme une alternative intéressante au déplacement seul en voiture.
  • Le thème du covoiturage est repris dans les médias régionaux et nationaux, où il est présenté de manière positive, gagnant ainsi davantage de popularité.

Résultats

  • Au terme du projet, le groupe de covoiturage comptait 800 membres; il a été impossible de déterminer la régularité de l’utilisation.
  • Chaque jour, on a relevé en moyenne 24 offres et demandes de transport convergentes; on ignore cependant le nombre de covoiturages ayant réellement été effectués.
  • PubliRide Baden a suscité l’intérêt des médias (presse écrite, Internet, radio).
  • L’objectif de délester le trafic du centre de Baden grâce au covoiturage et à PubliRide Baden n’a pas pu être réalisé.

Rapport final (en allemand)

Projet clôturés en 2016

     

L’objectif du projet consiste à développer un instrument moderne, mis à jour et facile à utiliser pour toutes les personnes s’occupant de planification, de construction et d’exploitation d’aménagements piétons. Grâce à la solution sur Internet, l’accès à cet instrument se veut simple, ludique et moderne.

  • Durée: 2015–2016 (arrêté)
  • Contact: atelier per pedes, GrobPlanung GmbH, Daniel Grob, daniel.grob@grobplanung.ch

Objectifs

  • Création d’un instrument moderne, convivial et facile à mettre à jour pour toutes les personnes s’occupant de planification, d’élaboration de projets, de construction et d’exploitation d’aménagements piétons.
  • Orientation basée sur les questions actuelles et récurrentes concernant la planification du trafic piétons.
  • Planification facilitée et améliorée des aménagements piétons.

Résultats

Ce projet a été arrêté et n’a pas pu être mené à terme.

     

Aux heures de pointe, les routes et les transports publics sont surchargés. Pour maîtriser ces pics de trafic, une application indique les formes de mobilité alternative pour se rendre au travail: covoiturage, Park+Ride, vélos électriques, etc. Les diverses options sont testées dans un projet pilote et évaluées en fonction de leur efficacité.

  • Coût total du projet: CHF 188'437.–
  • Contribution COMO: CHF 75'000.–
  • Durée: 2014–2016
  • Contact: Mobitrends, Davide Marconi, davide.marconi@mobitrends.ch
  • Plus d'informations: www.mobalt.ch

Objectifs

  • Réduire les pointes de trafic.
  • Réduire de 10% le volume de trafic aux heures de pointe.
  • Étudier quels instruments sont les mieux à même de réduire les pics de trafic.

Résultats

  • 350 personnes de 7 entreprises ont participé au projet pilote.
  • Des navettes bien fréquentées ont été introduites sur trois lignes qui subsisteront après l’achèvement du projet pilote; deux nouvelles lignes devraient être inaugurées dès que le nombre minimal d’intéressés sera atteint.
  • La navette a été la forme de mobilité alternative la plus appréciée; les transports publics et le vélo comme alternatives au trajet privé en voiture ont été moins appréciés.
  • Au terme du projet, quasiment un seul participant sur sept utilisait encore sa voiture privée pour se rendre au travail, alors qu’ils étaient presque un sur quatre au début du projet.

Rapport final (en italien)

     

Comme un déménagement entraîne souvent une nouvelle façon de se déplacer au quotidien, il est important que le nouveau domicile dispose de modes de transport durables. C’est pourquoi différents services de mobilité sont testés dans un quartier existant pour ensuite les mettre en place dans le nouvel écoquartier «Les Vergers».

  • Coût total du projet: CHF 137'673.–
  • Contribution COMO: CHF 59'000.–
  • Durée: 2014–2016
  • Contact: Ville de Meyrin, Olivier Balsiger, olivier.balsiger@meyrin.ch
  • Plus d'informations: www.lesvergers-meyrin.ch

Objectifs

  • Appréhender les comportements actuels de mobilité des habitants d’un quartier d’habitation existant pour en déduire les besoins en matière de mobilité dans un nouveau quartier comparable.
  • Doter le nouvel écoquartier «Les Vergers» de services de mobilité adéquats.
  • Les nouveaux habitants passent de plus en plus du trafic individuel motorisé aux modes de transport durables.

Résultats

  • Une nouvelle station de vélos en libre-service Velospot a été créée avec cinq vélos à assistance électrique; pendant les huit mois de la phase de projet, les vélos électriques ont été loués 122 fois.
  • Une station pour un véhicule de Mobility Carsharing a été inaugurée; le véhicule de Mobility a été loué 261 fois.
  • Des bons pour diverses offres des transports publics et pour la mobilité douce ont été distribués; les bons pour les abonnements CFF, les abonnements TPG et le système de prêt de vélos Velospot ont été fréquemment utilisés.

Rapport final

Projet clôturés en 2015

     

Un plan directeur de partage de bicyclettes à l’échelle du quartier du Erlenmatt (à Bâle) est développé en tenant compte des meilleures pratiques internationales en la matière. Le plan sera directement mis en œuvre et puis analysé dans la perspective de servir d’exemple pour d’autres projets.

  • Durée: 2014–2015 (arrêté)
  • Contact: Mobilitätsakademie, Jörg Beckmann, jbeckmann@tcs.ch

Objectifs

  • Développement d’un plan directeur pour un système de vélos en libre-service à l’échelon d’un quartier.
  • Réalisation dans le quartier d’Erlenmatt à Bâle; une mise à jour du concept permet de le reproduire facilement dans des quartiers similaires.
  • Promouvoir une mobilité quotidienne efficace en matière d’énergie et faciliter un habitat sans voitures.

Résultats

Ce projet a été arrêté et n’a pas pu être mené à terme.

     

L’amélioration des infrastructures de transport destinées aux vélos s’accompagne d’une mesure de communication: la brochure VELOguide. Bien que ces infrastructures soient étendues et optimisées depuis un certain temps, un tiers des déplacements en voiture sont encore inférieurs à 3 km, une distance idéale à parcourir à vélo. C’est pourquoi un projet pilote vise une meilleure commercialisation des infrastructures cyclables dans le grand Lyss et dans la Vallée de Tavannes. Les investissements dans les infrastructures et voies cyclables sont présentés d’une manière attrayante dans une brochure au format de carte.

  • Coût total du projet: CHF 135'379.–
  • Contribution COMO: CHF 45'000.–
  • Durée: 2014–2015
  • Contact: Tiefbauamt Kt. Bern - Fachstelle Langsamverkehr, Stephanie Stotz Simons, stephanie.stotz@bve.be.ch
  • Plus d'informations: www.bve.be.ch

Objectifs

  • Les mesures engagées pour l’extension des infrastructures de transport destinées aux vélos sont mises en évidence et le public a plus vite connaissance des voies cyclables.
  • La population est davantage motivée pour utiliser le vélo.
  • Augmentation de la part des trajets parcourus à vélo dans le trafic global

Résultats

  • Le VELOguide élaboré pour le grand Lyss et la Vallée de Tavannes a été distribué à tous les ménages.
  • À proximité de Lyss, un sondage a été effectué sur place auprès des cyclistes: 41% des personnes interrogées des environs de Lyss et 12% des personnes extérieures connaissaient le VELOguide.
  • La majorité des sondés ont considéré la brochure VELOguide comme bonne ou très bonne.
  • Près d’une personne sur trois connaissant le VELOguide l’avait déjà utilisé une fois pour planifier un itinéraire à vélo.

Rapport final (en allemand)

     

Une remorque porte-vélos utilisable avec les cars postaux est développée pour répondre à la demande croissante d’offres de transport de bicyclettes dans les transports publics. Les remorques actuelles nécessitaient énormément de temps pour le chargement des vélos et n’étaient utilisables qu’à certaines conditions pour les vélos électriques, car il faut beaucoup de force pour les soulever à cause de leur poids élevé.

  • Coût total du projet: CHF 164'240.–
  • Contribution COMO: CHF 36'000.–
  • Durée: 2014–2015
  • Contact: PostAuto Schweiz - Region Graubünden, Kurt Willi, kurt.willi@postauto.ch

Objectifs

  • Remplacement des remorques actuelles pour vélos par le Bikeporter utilisable pour tous les types de deux-roues.
  • Chargement et déchargement à chaque arrêt tout en respectant l’horaire.

Résultats

  • Le Bikeporter a été testé sur diverses lignes de cars postaux pour subir ensuite quelques adaptations techniques mineures.
  • La capacité requise pour le transport de vélos a été mise à disposition et le chargement de vélos à assistance électrique a été simplifiée.
  • Le poids élevé de la remorque a généré une surconsommation de carburant et réduit la vitesse moyenne du car postal.
  • Le chargement et le déchargement des vélos nécessitaient l’aide du personnel roulant, ce qui provoquait un certain stress pour respecter l’horaire.

Rapport final (en allemand)

     

BringBee est un projet novateur de micrologistique s'inscrivant dans la durabilité. Des privés interviennent dans la chaine logistique, tirant profit de leurs capacités de transport inutilisées et acheminant des commandes.

Objectifs

  • Permettre à des clients d’acheminer facilement des commandes à d’autres clients.
  • Mettre en place un système de micrologistique entre particuliers en Suisse.
  • Mettre en évidence des solutions novatrices de logistique et de mobilité.

Résultats

Ce projet a été arrêté et n’a pas pu être mené à terme.

     

Braunwald, village de la commune de Glaris Sud, se positionne en tant que petite destination touristique conviviale et sans voitures pour familles avec enfants. La spécificité «sans auto», caractéristique unique de Braunwald, est très importante pour le développement du site. La marque distinctive «sans auto» est respectée sur toute la chaîne de services touristiques.

  • Coût total du projet: CHF 250'000.–
  • Contribution COMO: CHF 75'000.–
  • Durée: 2014–2015
  • Contact: Gemeinde Glarus Süd, Urs Keiser, urs.keiser@glarus-sued.ch
  • Plus d'informations: www.braunwald.ch

Objectifs

  • Tous les déplacements des hôtes, depuis leur arrivée jusqu’à leur départ, sont axés sur la durabilité et attrayants du point de vue touristique.
  • Le funiculaire, centre névralgique de la localité, se trouvant dans une zone de danger avec risque de glissements, est sécurisé durablement et raccordé aux autres modes de transport (notamment les CFF).
  • L’électricité nécessaire aux véhicules, aux remontées mécaniques et à l’enneigement des pistes est produite sur place.

Résultats

  • Commercialisation de l’offre «bagages porte-à-porte»: les bagages sont acheminés sans frais du domicile au logement de vacances.
  • L’accueil des hôtes a été amélioré: valorisation de la station inférieure et de la station supérieure, meilleure signalisation de la gare jusqu’au logement de vacances.
  • Diverses variantes ont été élaborées et évaluées pour le déplacement du funiculaire.
  • Le système de mobilité à Braunwald a été analysé et évalué; le potentiel d’amélioration réside dans un parc de véhicules commun (réduction du nombre de véhicules) et dans l’introduction d’un label  avec une identité visuelle homogène.

Rapport final (en allemand)

     

FairPark est un outil informatique pour la gestion de la mobilité dans les entreprises et dans les communes. Il permet aux entreprises de gérer les places de stationnement disponibles et d’autres services de mobilité. Il peut s’adapter avec souplesse aux besoins spécifiques des entreprises permettant ainsi de mettre en œuvre de manière simple et à moindre prix les mesures prises en faveur de la mobilité.

  • Coût total du projet: CHF 500'000.–
  • Contribution COMO: CHF 80'000.–
  • Durée: 2013–2015
  • Contact: Mobilidée, Giorgio Giovannini, giovannini@mobilidee.ch
  • Plus d'informations: www.fairpark.ch

Objectifs

  • FairPark est installé dans un grand nombre d’entreprises et de communes en Suisse romande et en Suisse alémanique.
  • Réduire le nombre de places de stationnement nécessaires dans les entreprises.
  • Renforcement de l’utilisation d’alternatives à la voiture privée (notamment transports publics) et constitution accrue de groupes de covoiturage.

Résultats

  • Les entreprises utilisant FairPark ont réduit de 31% en moyenne le nombre de places de stationnement nécessaires.
  • Les ventes de FairPark ont été inférieures aux prévisions; à l’avenir, il s’agit donc d’intensifier les mesures de communication et d’activer le réseau actuel de distribution.
  • Entre juillet 2013 et novembre 2015, l’utilisation de FairPark a permis d’économiser environ 16 300 tonnes de CO2, plus du double escompté initialement.

Rapport final

     

Mobility développe un produit concurrentiel d’autopartage pour les quartiers d’habitation pauvres en voitures et sans voitures. Mobility peut ainsi proposer une solution applicable à tous les lotissements et crée un instrument permettant de planifier et de réaliser un habitat sans voitures. Pour se faire connaître, le nouveau produit d’autopartage s’accompagne de campagnes de communication.

  • Contribution COMO: CHF 80'000.–
  • Durée: 2013–2015
  • Contact: Mobility Genossenschaft, Hendrik Leschber, H.Leschber@mobility.ch
  • Plus d'informations: www.mobility.ch

Objectifs

  • Promotion de la planification et de la réalisation de quartiers d’habitation sans voitures / pauvres en voitures.
  • Imposer l’autopartage comme instrument d’aménagement du territoire, contribuer ainsi à réduire les aires de stationnement et donc la consommation de sol.
  • Contribuer au transfert des modes de déplacements quotidiens vers les transports publics, la mobilité douce et la mobilité combinée.

Résultats

  • Dix nouveaux quartiers d’habitation ont été dotés de 16 véhicules Mobility au total, ce qui correspond à une économie d’aires de stationnement de 5400 m2.
  • Au total, 306 habitants ont reçu un abonnement gratuit Mobility@home, ce qui permet d’économiser chaque année quelque 91 tonnes de CO2.
  • En raison de l’offre Mobility@home, certaines communes ont l’autorisation de réduire le nombre de places de stationnement obligatoires lors de la réalisation de lotissements pauvres en voitures.

     

Afin de rendre plus durable la mobilité des habitants d’un quartier d’habitation, une offre de conseil est mise en place pour les lotissements existants. Le comportement de mobilité des habitants est analysé grâce à un guide et des possibilités d’amélioration susceptibles de déboucher sur les mesures adéquates sont signalées.

  • Coût total du projet: CHF 375'000.–
  • Contribution COMO: CHF 120'000.–
  • Durée: 2012–2015
  • Contact: Interessengemeinschaft MIWO c/o Fussverkehr Schweiz, Thomas Schweizer, thomas.schweizer@wohnen-mobilitaet.ch
  • Plus d'informations: https://habitat-mobilite.ch

Objectifs

  • Élaborer des produits standardisés (des sondages, évaluations, guides et listes de contrôle) permettant d’appréhender les comportements et les besoins de mobilité des habitants.
  • Réaliser une gestion de la mobilité dans sept quartiers d’habitation si possible très différents les uns des autres.
  • Créer un point de contact et une plateforme d’information.
  • Augmenter la visibilité du projet dans les milieux spécialisés grâce à une intensification de la communication.

Résultats

  • Le manuel «MOHA - Gestion de la mobilité dans les quartiers d’habitation» contient des idées et des approches de solutions pour rendre la mobilité plus durable dans les quartiers d’habitation.
  • Dix quartiers d’habitation dans les villes de Bâle, Berne, Lausanne, Zurich, Effretikon et Horgen (ZH) ont été analysés sur la base du manuel.
  • La nouvelle offre de perfectionnement de MOHA n’a pas pu être intégrée à l’offre actuelle, mais MOHA a été présentée lors de différentes manifestations.

Rapport final (en allemand)


Notre site internet utilise les cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant de naviguer sur notre site, vous acceptez implicitement nos dispositions en matière de protection des données.