Optimiser les installations de pompage

{{translation.caption}}:


Les pompes utilisées dans l'industrie sont de grandes consommatrices d'énergie: Les pompes qui gaspillent inutilement beaucoup d'énergie, ne vont pas sans grever le compte des résultats de l'entreprise. Elles détériorent le bilan écologique de celles-ci. A l'inverse, les pompes efficaces améliorent l'empreinte écologique et le rendement de l'entreprise.

Dans l'industrie, il arrive souvent que des pompes marchent pratiquement en permanence et cela, durant des décennies. Tant que de telles pompes fonctionnent, on les oublie et personne ne s'inquiète des coûts énergétiques qu'elles entraînent. Or, ces coûts représentent le 90% des dépenses pour toute la durée  de vie d'une pompe. C'est pourquoi lors de l'achat d'une pompe, outre le prix, il faut absolument prendre en considération également des coûts de l'énergie, des réparations et de l'entretien.

Il s'agit de 4% de la consommation du courant en Suisse

La consommation annuelle des pompes mises en œuvre pour acheminer les liquides, s'élève à 4,7  Térawattheures. Cela correspond à peu près à la production de la centrale nucléaire de Beznau (1 et 2). Presque la moitié de cette quantité, soit tout juste 4 % de la consommation de courant annuelle en Suisse, incombe à l'industrie et aux entreprises manufacturières, lesquelles emploient principalement des pompes à moteur ventilé dont le moteur se situe en dehors des liquides pompés. S'il s'agit de pompes de grand calibre, il faut que le moteur soit refroidi depuis l'extérieur, ce qui nécessite un surcroît de courant.

Optimiser les installations de pompage

{{translation.caption}}:


Les pompes utilisées dans l'industrie sont de grandes consommatrices d'énergie: Les pompes qui gaspillent inutilement beaucoup d'énergie, ne vont pas sans grever le compte des résultats de l'entreprise. Elles détériorent le bilan écologique de celles-ci. A l'inverse, les pompes efficaces améliorent l'empreinte écologique et le rendement de l'entreprise.

Dans l'industrie, il arrive souvent que des pompes marchent pratiquement en permanence et cela, durant des décennies. Tant que de telles pompes fonctionnent, on les oublie et personne ne s'inquiète des coûts énergétiques qu'elles entraînent. Or, ces coûts représentent le 90% des dépenses pour toute la durée  de vie d'une pompe. C'est pourquoi lors de l'achat d'une pompe, outre le prix, il faut absolument prendre en considération également des coûts de l'énergie, des réparations et de l'entretien.

Il s'agit de 4% de la consommation du courant en Suisse

La consommation annuelle des pompes mises en œuvre pour acheminer les liquides, s'élève à 4,7  Térawattheures. Cela correspond à peu près à la production de la centrale nucléaire de Beznau (1 et 2). Presque la moitié de cette quantité, soit tout juste 4 % de la consommation de courant annuelle en Suisse, incombe à l'industrie et aux entreprises manufacturières, lesquelles emploient principalement des pompes à moteur ventilé dont le moteur se situe en dehors des liquides pompés. S'il s'agit de pompes de grand calibre, il faut que le moteur soit refroidi depuis l'extérieur, ce qui nécessite un surcroît de courant.