Nouveau guide «Chauffer et rafraîchir grâce aux eaux usées»

23.11.2016

{{translation.caption}}:


En Suisse, un tiers de l’énergie finale est encore utilisée pour le chauffage et l’eau chaude, ce qui se traduit par de fortes émissions de CO2. Pour les réduire et couvrir les besoins en chaleur, il est intéressant, d’une part, de prendre des mesures concernant l’enveloppe des bâtiments et, d’autre part, de recourir davantage aux énergies renouvelables et aux rejets de chaleur.

La technologie consistant à utiliser les rejets de chaleur des eaux usées n’est pas nouvelle. En Suisse comme à l’étranger, des systèmes fonctionnent depuis plusieurs dizaines d’années avec succès. Les progrès techniques repoussent sans cesse les limites de ce qui est faisable en termes d’exploitation, ce qui rend le processus intéressant aussi pour des unités de plus en plus petites. Depuis peu, il est même possible de récupérer l’énergie de l’eau d’une douche à l’échelle d’une salle de bain.

Dans notre pays, le potentiel économique des rejets de chaleur des eaux usées est estimé à long terme à deux térawattheures par année, soit un volume susceptible d’alimenter en chaleur environ 150'000 ménages. Outre l’utilisation de la chaleur, le même système permet de refroidir le bâtiment en été.

La chaleur résiduelle des eaux usées est écologique et peut être considérée comme neutre en terme d’émissions de CO2. Il s’agit d’une énergie propre, de provenance régionale et utilisable sur place. À l’heure actuelle, les eaux usées représentent justement la dernière perte de chaleur importante dans le standard Minergie. Ce type de systèmes permet d’y remédier.

Découvrez les possibilités d’application, la rentabilité, le financement et tant d’autres encore dans la brochure «Chauffer et rafraîchir grâce aux eaux usées - Conseils à l’intention des maîtres d’ouvrage, des communes et des exploitants».

La récupération de chaleur peut avoir lieu dans le bâtiment même, dans la canalisation ou à la station d’épuration. En général, le processus se déroule de la manière suivante, à l’aide des composants principaux 1 à 4:

  1. Échangeur de chaleur
  2. Pompe à chaleur
  3. Chaudière
  4. Réseau de chaleur

Principe de l’utilisation de chaleur issue des eaux usées avec les composants principaux (1 à 4) ; exemple de récupération de chaleur dans une canalisation.