Mesures d’efficacité énergétique pour centres de calcul

{{translation.caption}}:


Il existe de multiples possibilités d’accroître l’efficacité énergétique dans les locaux de serveurs et les centres de calcul. Le choix des mesures mises en œuvre et les économies qu’elles peuvent engendrer dépendent de la situation individuelle des locaux et de l’infrastructure IT d’une entreprise. Bien souvent, de petites améliorations peuvent déjà avoir des effets importants. Les mesures peuvent, dans l’ensemble, être subdivisées en 8 catégories. Le catalogue de mesures fournit une vue d’ensemble détaillée des mesures envisageables.

 

Virtualisez vos serveurs!
Les serveurs représentent le cœur d’une infrastructure IT, raison pour laquelle ils constituent le bon endroit pour initier les mesures d’efficacité énergétique. La virtualisation et une optimalisation de leur taux d’utilisation peuvent, selon certaines études, permettre jusqu’à 96% d’économies d’énergie. Par ailleurs, cela entraîne des économies au niveau de la place et des coûts de licences. L’efficacité peut encore être accrue par le biais d’edge-computing à titre de forme étendue de virtualisation. En répartissant la puissance de calcul sur différents centres de calcul, il est possible de les optimiser au plan énergétique par une utilisation locale de l’application.

  Le climat idéal
Les serveurs modernes sont moins sensibles à la chaleur que leurs prédécesseurs. On recommande aujourd’hui une température ambiante jusqu’à 27 °C (standard ASHRAE). Le fait que de nombreuses entreprises continuent à refroidir leurs salles de serveurs à des températures plus basses consomme inutilement de l’énergie. Parallèlement, l’emploi d’allées froide / chaude, de ventilateurs efficaces ou l’exploitation de la chaleur résiduelle permettent de substituer encore davantage d’énergie. Les petits centres et micro-centres d’applications edge-computing situés dans les environs directs de lotissements sont particulièrement appropriés pour introduire la chaleur directement dans le circuit de chaleur d’un bâtiment d’habitation. 

  Données sûres et hautement disponibles
Dans le stockage, la rapidité de disponibilité des données constitue un critère décisif. On peut aujourd’hui se servir de Solid State Drives (SSD) efficaces et désormais abordables en lieu et place des disques durs pour les données hautement disponibles. Selon les études, ils permettent des économies de courant pouvant atteindre 90%. Pour ce qui est des systèmes de back-up qui ne nécessitent pas la même rapidité de disponibilité, les systèmes à bandes fournissent des solutions plus adaptées que les disques durs courants. Les économies d’énergie dans ce domaine peuvent même atteindre 94%.

Améliorer l’alimentation électrique
Depuis son introduction dans le bâtiment et jusqu’à l’alimentation de l’infrastructure IT dans l’entreprise, le courant fait l’objet de plusieurs transformations et stockages intermédiaires. Les pertes à ce niveau peuvent atteindre 30% et plus. L’emploi d’appareils modernes et modulaires pour assurer l’alimentation sans interruption peut réduire les pertes de ces installations techniques à moins de 5%. Par ailleurs, certaines composantes nécessaires par le passé peuvent parfois être déconnectées, ce qui économise aussi bien de la place que des coûts..

 Bien connecté
Dans un réseau local, les ordinateurs, appareils périphériques et serveurs sont reliés entre eux par des commutateurs. Lorsque certains ports d’un commutateur sont inutilisés ou qu’aucun transfert de données n’y a lieu, ils consomment inutilement de l’énergie. Les commutateurs intelligents sont en mesure de déconnecter momentanément ces ports inutilisés.

Services Cloud et externalisation
Toujours plus d‘entreprises décident de confier la gestion de leurs serveurs à des fournisseurs professionnels. Soit en plaçant leurs serveurs/racks dans un centre de calcul spécialisé, soit en achetant des prestations mises à disposition par le fournisseur et qui utilisent l’infrastructure de ce dernier – les services Cloud..

Mesurer et évaluer
Il est difficile de planifier et de mettre en œuvre des mesures d’efficacité sans disposer de données et de valeurs de référence. Mesurer la consommation d’énergie ne signifie pas encore économiser de l’énergie, mais cela constitue le point de départ pour déterminer quelles autres mesures permettront effectivement d’économiser de l’électricité.

 

Optimiser la gestion et les processus
Les mesures de gestion ont indirectement une incidence significative sur la consommation d’énergie. Définir la bonne stratégie, acquérir le bon matériel informatique et mettre en œuvre correctement les processus, la communication et les formations constituent la base essentielle d’une entreprise efficace et performante.

 

Améliorer l’efficacité du local de serveur ou du centre de calcul?

Différents outils permettent aux entreprises de déterminer les mesures appropriées et de les mettre en œuvre:

Définir les potentiels:

Planifier et mettre en œuvre les optimisations:

Mesures d’efficacité énergétique pour centres de calcul

Il existe de multiples possibilités d’accroître l’efficacité énergétique dans les locaux de serveurs et les centres de calcul. Le choix des mesures mises en œuvre et les économies qu’elles peuvent engendrer dépendent de la situation individuelle des locaux et de l’infrastructure IT d’une entreprise. Bien souvent, de petites améliorations peuvent déjà avoir des effets importants. Les mesures peuvent, dans l’ensemble, être subdivisées en 8 catégories. Le catalogue de mesures fournit une vue d’ensemble détaillée des mesures envisageables.

 

Virtualisez vos serveurs!
Les serveurs représentent le cœur d’une infrastructure IT, raison pour laquelle ils constituent le bon endroit pour initier les mesures d’efficacité énergétique. La virtualisation et une optimalisation de leur taux d’utilisation peuvent, selon certaines études, permettre jusqu’à 96% d’économies d’énergie. Par ailleurs, cela entraîne des économies au niveau de la place et des coûts de licences. L’efficacité peut encore être accrue par le biais d’edge-computing à titre de forme étendue de virtualisation. En répartissant la puissance de calcul sur différents centres de calcul, il est possible de les optimiser au plan énergétique par une utilisation locale de l’application.

  Le climat idéal
Les serveurs modernes sont moins sensibles à la chaleur que leurs prédécesseurs. On recommande aujourd’hui une température ambiante jusqu’à 27 °C (standard ASHRAE). Le fait que de nombreuses entreprises continuent à refroidir leurs salles de serveurs à des températures plus basses consomme inutilement de l’énergie. Parallèlement, l’emploi d’allées froide / chaude, de ventilateurs efficaces ou l’exploitation de la chaleur résiduelle permettent de substituer encore davantage d’énergie. Les petits centres et micro-centres d’applications edge-computing situés dans les environs directs de lotissements sont particulièrement appropriés pour introduire la chaleur directement dans le circuit de chaleur d’un bâtiment d’habitation. 

  Données sûres et hautement disponibles
Dans le stockage, la rapidité de disponibilité des données constitue un critère décisif. On peut aujourd’hui se servir de Solid State Drives (SSD) efficaces et désormais abordables en lieu et place des disques durs pour les données hautement disponibles. Selon les études, ils permettent des économies de courant pouvant atteindre 90%. Pour ce qui est des systèmes de back-up qui ne nécessitent pas la même rapidité de disponibilité, les systèmes à bandes fournissent des solutions plus adaptées que les disques durs courants. Les économies d’énergie dans ce domaine peuvent même atteindre 94%.

Améliorer l’alimentation électrique
Depuis son introduction dans le bâtiment et jusqu’à l’alimentation de l’infrastructure IT dans l’entreprise, le courant fait l’objet de plusieurs transformations et stockages intermédiaires. Les pertes à ce niveau peuvent atteindre 30% et plus. L’emploi d’appareils modernes et modulaires pour assurer l’alimentation sans interruption peut réduire les pertes de ces installations techniques à moins de 5%. Par ailleurs, certaines composantes nécessaires par le passé peuvent parfois être déconnectées, ce qui économise aussi bien de la place que des coûts..

 Bien connecté
Dans un réseau local, les ordinateurs, appareils périphériques et serveurs sont reliés entre eux par des commutateurs. Lorsque certains ports d’un commutateur sont inutilisés ou qu’aucun transfert de données n’y a lieu, ils consomment inutilement de l’énergie. Les commutateurs intelligents sont en mesure de déconnecter momentanément ces ports inutilisés.

Services Cloud et externalisation
Toujours plus d‘entreprises décident de confier la gestion de leurs serveurs à des fournisseurs professionnels. Soit en plaçant leurs serveurs/racks dans un centre de calcul spécialisé, soit en achetant des prestations mises à disposition par le fournisseur et qui utilisent l’infrastructure de ce dernier – les services Cloud..

Mesurer et évaluer
Il est difficile de planifier et de mettre en œuvre des mesures d’efficacité sans disposer de données et de valeurs de référence. Mesurer la consommation d’énergie ne signifie pas encore économiser de l’énergie, mais cela constitue le point de départ pour déterminer quelles autres mesures permettront effectivement d’économiser de l’électricité.

 

Optimiser la gestion et les processus
Les mesures de gestion ont indirectement une incidence significative sur la consommation d’énergie. Définir la bonne stratégie, acquérir le bon matériel informatique et mettre en œuvre correctement les processus, la communication et les formations constituent la base essentielle d’une entreprise efficace et performante.

 

Améliorer l’efficacité du local de serveur ou du centre de calcul?

Différents outils permettent aux entreprises de déterminer les mesures appropriées et de les mettre en œuvre:

Définir les potentiels:

Planifier et mettre en œuvre les optimisations:


Notre site internet utilise les cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant de naviguer sur notre site, vous acceptez implicitement nos dispositions en matière de protection des données.