Chauffer renouvelable avec une pompe à chaleur

Vous comptez remplacer votre chauffage à mazout ou à gaz? Ou vous souhaitez substituer votre chauffage électrique par un système efficace et économe en énergie? En assurant une planification minutieuse et la mise en œuvre d’énergies renouvelables, à long terme cet investissement certes important au départ peut vous faire économiser de l’argent et de l’énergie. Chauffez votre logement par exemple au moyen d’une pompe à chaleur!

Sur cette page:

 

 

Vos avantages en bref

Une chaleur durable pour chauffer et pour préparer l’eau chaude

La pompe à chaleur tire son énergie de l’air environnant, du sol ou de l’eau (nappe phréatique ou eaux de surfaces telles que lacs, rivières ou ruisseaux). Ces sources d’énergie ont un point commun: elles sont neutres en termes de CO2. On peut réduire davantage la contrainte environnementale en faisant fonctionner la pompe à chaleur avec du courant provenant d’énergies renouvelables telles que l’hydraulique, l’éolien ou le photovoltaïque.

Une autre possibilité d’améliorer encore la durabilité est de combiner la pompe à chaleur avec une installation photovoltaïque sur son propre toit ou en façade. La pompe à chaleur peut dès lors utiliser le courant photovoltaïque propre directement et de manière efficace.

Moins d’émissions de CO2 en substituant la chaudière par une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est idéale pour remplacer une chaudière. En effet, il est aisé de la brancher au système de répartition de la chaleur existant, qu’il s’agisse d’un chauffage au sol ou de radiateurs. Plusieurs facteurs entrent en ligne dans la planification pour assurer qu’une pompe à chaleur soit adaptée aux besoins individuels: emplacement de la maison, sources d’énergie naturelle exploitables de même que structure du bâtiment. On peut déterminer ces facteurs au moyen d’un conseil incitatif «chauffez renouvelable» ou d’un conseil en énergie. Le calculateur des coûts de chauffage  fournit rapidement une vue d’ensemble des frais et des économies de CO2. Compte tenu de leurs faibles frais d’entretien, les pompes à chaleur sont souvent financièrement intéressantes à long terme.

Accroître l’efficacité grâce à des critères contrôlés

Une bonne planification et un dimensionnement judicieux, de même qu’une installation dans les règles de l’art, influent fortement sur les besoins en électricité des pompes à chaleur et contribuent à accroître l’efficacité des coûts. La pompe à chaleur comme système module PAC-S-M est un label pour les petites installations comme on les trouve dans les maisons individuelles ou les petits immeubles. Outre une pompe à chaleur labellisée, ce label garantit une planification sans faille et une installation réalisée dans les règles de l’art. De nombreux cantons exigent en outre le PAC-S-M comme condition à l’encouragement des pompes à chaleur. Les pompes à chaleurs répondant à ces critères affichent une efficacité énergétique accrue et réduisent dès lors la consommation d’électricité moyenne en regard des installations de pompes à chaleur planifiées et installées à ce jour.

Les pompes à chaleur avec technologie Inverter permettent un gain d’énergie supplémentaire. Elles sont en mesure d’adapter leur puissance aux besoins, sont dans l’ensemble plus efficaces en termes énergétiques que les appareils on/off et sont particulièrement appropriées pour augmenter la consommation propre de courant issu d’une installation photovoltaïque au printemps et en automne.

Encouragement financier pour les particuliers

Le Programme Bâtiments de la Confédération et des cantons encourage les assainissements énergétiques, l’emploi d’énergies renouvelables, l’exploitation de la chaleur résiduelle de même que  l’optimisation de la technique du bâtiment. Outre le programme Bâtiment de la Confédération et des cantons, il existe d’autres offres de subventionnement. Adressez-vous au service de l’énergie de votre canton pour déterminer quelles possibilités de subventions s’offrent à vous dans votre canton! Votre fournisseur d’électricité ou votre commune peuvent aussi vous fournir des informations à ce sujet.

 

Services conseil

En principe, tout installateur de chauffage qualifié ou planificateur peut conseiller en matière de pompe à chaleur. Vous trouverez des informations et des documents de travail pour les propriétaires de bâtiments, les personnes intéressées par la construction, les installateurs ou les fabricants/fournisseurs sur le site internet www.fws.ch du Groupement professionnel suisse pour les pompes à chaleur GSP.

Par ailleurs, le service de conseil en énergie de votre canton peut vous fournir des adresses dans votre région pour vous conseiller de manière compétente dans toutes les questions ayant trait à l’énergie.

 

Publications

Tous les comptes rendus sur ce thème sont disponibles auprès de l’Office fédéral de l’énergie.

Technologies de pompes à chaleur

Toutes les pompes à chaleur fonctionnent sur le même principe: les pompes à chaleurs à entraînement électrique produisent 100 % de chaleur utilisable à partir de 20 à 35 % d’électricité (énergie d’entraînement) et de 65 à 80 % de chaleur issue de l’air, de l’eau (chaleur environnante) ou du sol (chaleur géothermique). L’énergie ainsi produite peut servir soit à chauffer le bâtiment, soit à la production d’eau chaude.

Toute pompe à chaleur transforme une source de chaleur de faible température en chaleur de chauffage à haute température.

Toute pompe à chaleur transforme une source de chaleur de faible température en chaleur de chauffage à haute température. Le nom de la pompe à chaleur indique son type: la source de chaleur constitue la première partie du nom, le médium chauffé la seconde partie.

Une pompe à chaleur air-eau utilise l’air environnant comme source de chaleur. Celui-ci est amené vers la pompe à chaleur via des conduits de ventilation et l’air utilisé, refroidi, est à nouveau évacué. La chaleur obtenue à partir de l’air environnant est alors transférée à un système de chauffage conventionnel ou à une installation de chauffage de l’eau. La pompe à chaleur air-eau peut être disposée aussi bien dans le bâtiment qu’à l’extérieur.

Pompe à chaleur air/eau pour une installation à l'extérieur
Pompe à chaleur air/eau pour une installation à l'intérieur


 

Une pompe à chaleur air-air utilise l’air environnant comme source de chaleur. Le mode de fonctionnement est identique à celui de la pompe à chaleur air-eau: l’air environnant est amené vers la pompe à chaleur via des conduits de ventilation et l’air utilisé est ensuite à nouveau expulsé. Dans le cas présent toutefois, la chaleur obtenue de l’air environnant est transférée à un système de ventilation intérieure.

Une pompe à chaleur sol-eau exploite l’énergie géothermique naturelle emmagasinée dans le sol. On l’exploite au moyen de sondes géothermiques introduites verticalement jusqu’à 500 mètres de profondeur dans le sous-sol. Un mélange d’eau et d’antigel circule dans le système de tuyaux placés dans le sol, permettant d’extraire la chaleur du sous-sol pour la transporter jusqu’à la pompe à chaleur. Le sous-sol refroidi par la sonde géothermique est réchauffé par la distribution naturelle de la chaleur du sol ou doit, en cas de refroidissement important, être régénéré. Le forage et la mise en place d’une sonde géothermique requièrent une autorisation au titre de la protection des eaux.

 Pompe à chaleur sol-eau

 

 

 

Une pompe à chaleur eau-eau tire son énergie de la nappe phréatique ou des eaux de surface. On se connecte à la nappe phréatique via un forage de puits. Un système de conduites mène l’eau de la nappe phréatique ou des eaux de surface vers la pompe à chaleur et retransporte l’eau ainsi utilisée via un puits d’infiltration vers le système d’origine. L’exploitation de la nappe phréatique au moyen d’une pompe à chaleur eau-eau est soumise à concession de même qu’à autorisation.

Pompe à chaleur

 

 

 

Assurance-qualité

CECB Plus: Le CECB Plus est un rapport de conseil rédigé par des experts CECB qui propose trois options de modernisation énergétique adaptés à votre situation personnelle. Une baisse de la consommation d’énergie permet non seulement aux propriétaires de bâtiments de faire des économies financières à long terme, mais contribue aussi au maintien de la valeur du bien immobilier. De la sorte l’assainissement est considéré comme un paquet global et la meilleure solution, vu sous un angle global, peut être mise en œuvre. L’établissement d’un CECB Plus donne droit à un soutien financier dans de nombreux cantons et constitue simultanément une condition pour l’octroi de subventions à l’installation d’une pompe à chaleur.

Garantie de performance: Certains cantons requièrent en outre, pour les grandes pompes à chaleur d’une puissance supérieure à 15 kW, une garantie de performance. Il s’agit d’une convention passée entre les architectes, les planificateurs et les maîtres de l’ouvrage, afin d’assurer un dimensionnement et une exécution optimaux. Elle est par ailleurs également requise pour l’octroi du certificat PAC-S-M.

 

 


Notre site internet utilise les cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant de naviguer sur notre site, vous acceptez implicitement nos dispositions en matière de protection des données.