Le véhicule et ses composants

{{translation.caption}}:


L'éclairage et les pneumatiques jouent un rôle important dans l'usage des véhicules. Depuis janvier 2014, les voitures de tourisme, les véhicules commerciaux et les poids lourds sont astreints à rouler de jour avec les phares allumés, afin de prévenir les accidents.  Il existe fondamentalement deux possibilités de satisfaire à cette nouvelle exigence : allumer les feux de croisement ou circuler avec des feux spéciaux de circulation diurne (FCD). Les FCD sont meilleure solution, car ces phares blancs ont été spécialement conçus pour augmenter la visibilité du véhicule, tandis que les feux de croisement ont pour principale fonction d’éclairer la route. Les FCD à technologie LED ont une consommation d'énergie particulièrement faible. Comparativement aux feux de croisement, les feux spéciaux de circulation diurne à technologie LED permettent d'économiser annuellement, en moyenne,  jusqu'à 24 litres de carburant et 50 kilogrammes de CO2 par véhicule. Vous en apprendrez davantage dans notre brochure sur les feux diurnes.

Les pneus représentent  un cinquième des besoins en carburant et des émissions de CO2, du fait essentiellement de la résistance au roulement. L'étiquette pneus est obligatoire en Suisse depuis le 1er août 2014. Elle attire l'attention sur les qualités essentielles des pneus et aide les automobilistes à trouver des pneus à la fois sûrs, silencieux et économes en énergie.

D'autres ensembles du véhicule, notamment la climatisation ou la galerie de toit, exercent également une influence sur la consommation d'énergie. Une galerie de toit par exemple, avec skis et bagages, peut faire grimper la consommation de carburant jusqu'à 40%. Une climatisation en service vient encore péjorer l'addition de plus de 3%, tandis qu'une pression des pneus insuffisante consomme aussi 6% d'essence en plus. Tout bien considéré, on aura vite gaspillé un tiers de carburant en trop. Il est dès lors indispensable de contrôler régulièrement la pression des pneus, de démonter une galerie de toit inutilisée et de n'enclencher la climatisation qu'en cas de réel besoin.

Le véhicule et ses composants

{{translation.caption}}:


L'éclairage et les pneumatiques jouent un rôle important dans l'usage des véhicules. Depuis janvier 2014, les voitures de tourisme, les véhicules commerciaux et les poids lourds sont astreints à rouler de jour avec les phares allumés, afin de prévenir les accidents.  Il existe fondamentalement deux possibilités de satisfaire à cette nouvelle exigence : allumer les feux de croisement ou circuler avec des feux spéciaux de circulation diurne (FCD). Les FCD sont meilleure solution, car ces phares blancs ont été spécialement conçus pour augmenter la visibilité du véhicule, tandis que les feux de croisement ont pour principale fonction d’éclairer la route. Les FCD à technologie LED ont une consommation d'énergie particulièrement faible. Comparativement aux feux de croisement, les feux spéciaux de circulation diurne à technologie LED permettent d'économiser annuellement, en moyenne,  jusqu'à 24 litres de carburant et 50 kilogrammes de CO2 par véhicule. Vous en apprendrez davantage dans notre brochure sur les feux diurnes.

Les pneus représentent  un cinquième des besoins en carburant et des émissions de CO2, du fait essentiellement de la résistance au roulement. L'étiquette pneus est obligatoire en Suisse depuis le 1er août 2014. Elle attire l'attention sur les qualités essentielles des pneus et aide les automobilistes à trouver des pneus à la fois sûrs, silencieux et économes en énergie.

D'autres ensembles du véhicule, notamment la climatisation ou la galerie de toit, exercent également une influence sur la consommation d'énergie. Une galerie de toit par exemple, avec skis et bagages, peut faire grimper la consommation de carburant jusqu'à 40%. Une climatisation en service vient encore péjorer l'addition de plus de 3%, tandis qu'une pression des pneus insuffisante consomme aussi 6% d'essence en plus. Tout bien considéré, on aura vite gaspillé un tiers de carburant en trop. Il est dès lors indispensable de contrôler régulièrement la pression des pneus, de démonter une galerie de toit inutilisée et de n'enclencher la climatisation qu'en cas de réel besoin.