Exemplarité Énergie et Climat

{{translation.caption}}:


L'initiative Exemplarité Énergie et Climat (EEC) est l'une des douze mesures de la Stratégie énergétique 2050. Elle s'adresse aux entreprises liées à la Confédération et aux cantons qui souhaitent agir de manière innovante et exemplaire dans le domaine d’énergie. En signant une déclaration d'intention, ils s'engagent à contribuer avec ambition à l'augmentation de l'efficacité énergétique et au développement des énergies renouvelables en Suisse.

La première phase va s’étendre jusqu’à la fin de l’année 2020, tandis que la seconde phase se poursuivra jusqu’en 2030.

Les acteurs visent un gain d'efficacité énergétique de 25% d'ici 2020 par rapport à l'année de départ 2006. A cet effet, un plan d'action regroupant 39 mesures communes dans trois domaines d'action (bâtiments et énergies renouvelables, mobilité ainsi que centres de calcul et informatique verte) a été défini. Il doit être mis en œuvre à 80% d'ici 2020. A cela s'ajoutent des mesures spécifiques aux entreprises, que chaque acteur détermine individuellement.

Bâtiments et énergies renouvelables
Mesures pour des bâtiments neufs ou transformés efficaces sur le plan énergétique, électricité et chaleur issues d’énergies renouvelables, courant vert, etc.

Mobilité
Mesures pour l’utilisation des transports publics, encouragement des formes de travail mobiles et flexibles, stations de recharge pour véhicules électriques, etc.

Centres de calcul (CC) et informatique verte
Centres de calcul à haute efficacité énergétique, récupération de chaleur, réutilisation d’appareils, etc.

Mesures spécifiques
Cars postaux avec motorisation alternative, optimisation du chauffage des aiguilles, approche en descente continue à l’aéroport de Genève, refroidissement par apport d’air frais dans les centrales téléphoniques, pneus à faible résistance au roulement, installations photovoltaïques, etc.

Exemplarité Énergie et Climat

L'initiative Exemplarité Énergie et Climat (EEC) est l'une des douze mesures de la Stratégie énergétique 2050. Elle s'adresse aux entreprises liées à la Confédération et aux cantons qui souhaitent agir de manière innovante et exemplaire dans le domaine d’énergie. En signant une déclaration d'intention, ils s'engagent à contribuer avec ambition à l'augmentation de l'efficacité énergétique et au développement des énergies renouvelables en Suisse.

La première phase va s’étendre jusqu’à la fin de l’année 2020, tandis que la seconde phase se poursuivra jusqu’en 2030.

Les acteurs visent un gain d'efficacité énergétique de 25% d'ici 2020 par rapport à l'année de départ 2006. A cet effet, un plan d'action regroupant 39 mesures communes dans trois domaines d'action (bâtiments et énergies renouvelables, mobilité ainsi que centres de calcul et informatique verte) a été défini. Il doit être mis en œuvre à 80% d'ici 2020. A cela s'ajoutent des mesures spécifiques aux entreprises, que chaque acteur détermine individuellement.

Bâtiments et énergies renouvelables
Mesures pour des bâtiments neufs ou transformés efficaces sur le plan énergétique, électricité et chaleur issues d’énergies renouvelables, courant vert, etc.

Mobilité
Mesures pour l’utilisation des transports publics, encouragement des formes de travail mobiles et flexibles, stations de recharge pour véhicules électriques, etc.

Centres de calcul (CC) et informatique verte
Centres de calcul à haute efficacité énergétique, récupération de chaleur, réutilisation d’appareils, etc.

Mesures spécifiques
Cars postaux avec motorisation alternative, optimisation du chauffage des aiguilles, approche en descente continue à l’aéroport de Genève, refroidissement par apport d’air frais dans les centrales téléphoniques, pneus à faible résistance au roulement, installations photovoltaïques, etc.


Notre site internet utilise les cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant de naviguer sur notre site, vous acceptez implicitement nos dispositions en matière de protection des données.