Habiter de manière énergétiquement efficace

{{translation.caption}}:


La famille s’agrandit, vous vous mettez à votre compte ou les enfants quittent le nid? D’un point de vue énergétique, il vaut la peine d’adapter son espace de vie à sa situation de vie particulière. Même le confort en dépend. Que vous soyez propriétaire ou locataire, réfléchissez assez tôt, lors de changements à venir, à la manière dont vous souhaitez prendre en compte l’efficacité énergétique dans votre nouvelle situation de vie.

Optimiser la taille du logement: accroître l’efficacité énergétique autant que le confort

    

Les besoins en termes de maison individuelle varient en fonction de la phase de vie. Une étude menée par Rütter Soceco montre que l’espace de vie, et donc la consommation d’énergie par habitant, progressent avec l’âge. L’étude fait aussi ressortir que la superficie d’habitation croissante influe négativement sur le degré de satisfaction: environ 26 pour cent des ménages de 75 ans jugent leur logement trop spacieux. Une proportion nettement plus élevée que pour les ménages plus jeunes (4 pour cent à l’âge de 34 ans). Ainsi, avec le temps l’habitat en propriété peut devenir une contrainte et requérir davantage de coûts d’énergie que nécessaire.

Le projet «EnWiA» de SuisseEnergie incite les personnes plus âgées à réduire leur surface d’habitation et ainsi à diminuer leur consommation d’énergie. La notice pour les propriétaires fonciers montre que les personnes qui adaptent leur maison familiale à la prochaine phase de vie peuvent accroître leur confort d’habitation et exploiter des opportunités économiques.

Transformer son habitation de manière efficace en termes énergétiques et l’assainir

    

Lors de transformation architecturale de sa propre habitation découlant d’une nouvelle phase de vie, une planification prévoyante permet souvent d’assurer la réussite du projet. Le certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB) offre ici une aide précieuse. Le CECB plus détermine l’état actuel du bâtiment en termes énergétiques, présente des options d’assainissement potentielles et estime, au moyen d’un calcul de rentabilité, les coûts de même que les aides financières disponibles pour des mesures de construction. Vous trouverez d’autres informations sur le CECB sur www.geak.ch.

La brochure «Rénovation des bâtiments: comment réduire de moitié la consommation énergétique» vous indique avec quelles mesures ciblées vous pouvez réduire de moitié la consommation d’énergie dans une maison familiale.

Recommandations pour les conseillers en énergie

    

Même à titre de conseillères ou de conseiller en énergie, vous pouvez élargir votre perspective en vue des conseils: la notice «L’assainissement énergétique au service de l’optimisation des bâtiments» montre comment reconnaître les transformations architecturales appropriées et comment vous, en tant que conseiller ou de conseillère, vous pouvez y réagir.

Habiter de manière énergétiquement efficace

La famille s’agrandit, vous vous mettez à votre compte ou les enfants quittent le nid? D’un point de vue énergétique, il vaut la peine d’adapter son espace de vie à sa situation de vie particulière. Même le confort en dépend. Que vous soyez propriétaire ou locataire, réfléchissez assez tôt, lors de changements à venir, à la manière dont vous souhaitez prendre en compte l’efficacité énergétique dans votre nouvelle situation de vie.

Optimiser la taille du logement: accroître l’efficacité énergétique autant que le confort

    

Les besoins en termes de maison individuelle varient en fonction de la phase de vie. Une étude menée par Rütter Soceco montre que l’espace de vie, et donc la consommation d’énergie par habitant, progressent avec l’âge. L’étude fait aussi ressortir que la superficie d’habitation croissante influe négativement sur le degré de satisfaction: environ 26 pour cent des ménages de 75 ans jugent leur logement trop spacieux. Une proportion nettement plus élevée que pour les ménages plus jeunes (4 pour cent à l’âge de 34 ans). Ainsi, avec le temps l’habitat en propriété peut devenir une contrainte et requérir davantage de coûts d’énergie que nécessaire.

Le projet «EnWiA» de SuisseEnergie incite les personnes plus âgées à réduire leur surface d’habitation et ainsi à diminuer leur consommation d’énergie. La notice pour les propriétaires fonciers montre que les personnes qui adaptent leur maison familiale à la prochaine phase de vie peuvent accroître leur confort d’habitation et exploiter des opportunités économiques.

Transformer son habitation de manière efficace en termes énergétiques et l’assainir

    

Lors de transformation architecturale de sa propre habitation découlant d’une nouvelle phase de vie, une planification prévoyante permet souvent d’assurer la réussite du projet. Le certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB) offre ici une aide précieuse. Le CECB plus détermine l’état actuel du bâtiment en termes énergétiques, présente des options d’assainissement potentielles et estime, au moyen d’un calcul de rentabilité, les coûts de même que les aides financières disponibles pour des mesures de construction. Vous trouverez d’autres informations sur le CECB sur www.geak.ch.

La brochure «Rénovation des bâtiments: comment réduire de moitié la consommation énergétique» vous indique avec quelles mesures ciblées vous pouvez réduire de moitié la consommation d’énergie dans une maison familiale.

Recommandations pour les conseillers en énergie

    

Même à titre de conseillères ou de conseiller en énergie, vous pouvez élargir votre perspective en vue des conseils: la notice «L’assainissement énergétique au service de l’optimisation des bâtiments» montre comment reconnaître les transformations architecturales appropriées et comment vous, en tant que conseiller ou de conseillère, vous pouvez y réagir.


Notre site internet utilise les cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant de naviguer sur notre site, vous acceptez implicitement nos dispositions en matière de protection des données.