Etiquette-énergie pour les fenêtres

{{translation.caption}}:


Le choix des fenêtres détermine de façon significative les déperditions de chaleur dans un bâtiment en hiver. De bons systèmes de fenêtres contribuent ainsi largement à faire baisser la consommation d’énergie, à réduire au maximum les frais de chauffage et à accroître sensiblement le confort.

L’étiquette-énergie pour les fenêtres indique de manière simple et claire les systèmes de fenêtres les plus efficaces pour maintenir les déperditions de chaleur aussi faibles que possible. Elle tient en outre aussi compte des gains d’énergie dus au rayonnement solaire. Les fenêtres de la meilleure classe d’efficacité énergétique (A) permettent même d’obtenir des gains d’énergie supérieurs aux déperditions pendant la période de chauffage.

L’étiquette-énergie pour les fenêtres existe depuis le 1er janvier 2015. Elle est soutenue par l’Association suisse des fabricants de fenêtres et façades (FFF) et par la Centrale suisse des constructeurs de fenêtres et façades (CSFF).

Le saviez-vous que …

… la qualité du vitrage et du cadre est déterminante pour obtenir des fenêtres avec des déperditions de chaleur minimales ? L’isolation thermique de l’ensemble de la fenêtre (cadre et vitrage) est indiquée au moyen de la valeur UW. Plus cette valeur est faible, plus l’isolation est efficace et plus la déperdition de chaleur est faible.

… à l’heure actuelle, les vitrages efficaces affichent une valeur Ug entre 0,5 et 0,7 W/m2K et les cadres efficaces une valeur Uf de 0,9 à 1,2 W/m2K ?

… plus la fenêtre est grande, plus la surface du vitrage est déterminante pour les déperditions de chaleur et plus il est important que les vitrages assurent une bonne isolation thermique (valeur Ug plus basse) ? Parallèlement, un vitrage de grandes dimensions avec un taux de transmission d’énergie globale élevé (valeur g) contribue accroître la pénétration de la lumière à l’intérieur les jours d’hiver ensoleillés et à augmenter les gains d’énergie.

Etiquette-énergie pour les fenêtres

{{translation.caption}}:


Le choix des fenêtres détermine de façon significative les déperditions de chaleur dans un bâtiment en hiver. De bons systèmes de fenêtres contribuent ainsi largement à faire baisser la consommation d’énergie, à réduire au maximum les frais de chauffage et à accroître sensiblement le confort.

L’étiquette-énergie pour les fenêtres indique de manière simple et claire les systèmes de fenêtres les plus efficaces pour maintenir les déperditions de chaleur aussi faibles que possible. Elle tient en outre aussi compte des gains d’énergie dus au rayonnement solaire. Les fenêtres de la meilleure classe d’efficacité énergétique (A) permettent même d’obtenir des gains d’énergie supérieurs aux déperditions pendant la période de chauffage.

L’étiquette-énergie pour les fenêtres existe depuis le 1er janvier 2015. Elle est soutenue par l’Association suisse des fabricants de fenêtres et façades (FFF) et par la Centrale suisse des constructeurs de fenêtres et façades (CSFF).

Le saviez-vous que …

… la qualité du vitrage et du cadre est déterminante pour obtenir des fenêtres avec des déperditions de chaleur minimales ? L’isolation thermique de l’ensemble de la fenêtre (cadre et vitrage) est indiquée au moyen de la valeur UW. Plus cette valeur est faible, plus l’isolation est efficace et plus la déperdition de chaleur est faible.

… à l’heure actuelle, les vitrages efficaces affichent une valeur Ug entre 0,5 et 0,7 W/m2K et les cadres efficaces une valeur Uf de 0,9 à 1,2 W/m2K ?

… plus la fenêtre est grande, plus la surface du vitrage est déterminante pour les déperditions de chaleur et plus il est important que les vitrages assurent une bonne isolation thermique (valeur Ug plus basse) ? Parallèlement, un vitrage de grandes dimensions avec un taux de transmission d’énergie globale élevé (valeur g) contribue accroître la pénétration de la lumière à l’intérieur les jours d’hiver ensoleillés et à augmenter les gains d’énergie.