Commercialisation de l'éco-courant

{{translation.caption}}:


Les producteurs d'éco-courant disposent de deux possibilités de commercialiser leur courant. Ils peuvent soit recevoir la Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC), ou alors vendre leur électricité sur le marché libre. Les petites installations solaires (<30kWp) recevant la contribution unique (aide à l’investissement) peuvent également vendre leur électricité sur le marché libre. La RPC assure un prix d'achat garanti au producteur du courant. Le financement est réalisé par une taxe dont les consommatrices et consommateurs s'acquittent pour chaque kilowattheure de courant consommé. Les revenus de cette taxe sont toutefois limités et ne suffisent pas actuellement pour soutenir l'ensemble des projets annoncés. Les projets non financés dans l'immédiat restent sur liste d'attente.

Certains cantons et communes, ainsi que des entreprises de production d'énergie encouragent eux-mêmes le courant d'origine écologique et s’engagent à racheter l’électricité aux producteurs à un prix préférentiel. Consultez la rubrique Financement / subventions pour savoir si vous pouvez requérir une incitation financière.

Un autre moyen de commercialiser l'éco-courant est le recours aux Bourses d'éco-courant. Dans ce cadre, le producteur ne vend pas le courant proprement dit, mais la plus-value écologique sous forme des garanties d'origine.

Commercialisation de l'éco-courant

{{translation.caption}}:


Les producteurs d'éco-courant disposent de deux possibilités de commercialiser leur courant. Ils peuvent soit recevoir la Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC), ou alors vendre leur électricité sur le marché libre. Les petites installations solaires (<30kWp) recevant la contribution unique (aide à l’investissement) peuvent également vendre leur électricité sur le marché libre. La RPC assure un prix d'achat garanti au producteur du courant. Le financement est réalisé par une taxe dont les consommatrices et consommateurs s'acquittent pour chaque kilowattheure de courant consommé. Les revenus de cette taxe sont toutefois limités et ne suffisent pas actuellement pour soutenir l'ensemble des projets annoncés. Les projets non financés dans l'immédiat restent sur liste d'attente.

Certains cantons et communes, ainsi que des entreprises de production d'énergie encouragent eux-mêmes le courant d'origine écologique et s’engagent à racheter l’électricité aux producteurs à un prix préférentiel. Consultez la rubrique Financement / subventions pour savoir si vous pouvez requérir une incitation financière.

Un autre moyen de commercialiser l'éco-courant est le recours aux Bourses d'éco-courant. Dans ce cadre, le producteur ne vend pas le courant proprement dit, mais la plus-value écologique sous forme des garanties d'origine.