Nouvelle brochure «Acquisition professionnelle d'appareils ménagers»

21.12.2016

{{translation.caption}}:


La rénovation (complète) d’un immeuble peut aussi être l’occasion de remplacer l’ensemble des appareils. Une démarche de ce type peut également entrer en ligne de compte lorsque le nombre de pannes augmente ou que les appareils fonctionnent encore, mais qu’ils ont plus de dix ans.

Lors de l’acquisition durable d’appareils ménagers, il est essentiel d’établir une bonne planification à long terme et d’adopter une stratégie d’achat proactive. Les achats spontanés pour remplacer le plus rapidement possible des appareils défectueux ne sont pas recommandés.

Critères d'achat

Il est recommandé aux régies immobilières, aux coopératives d’habitation et aux propriétaires de tenir compte des éléments suivants lorsqu’ils achètent des appareils ménagers :

  • Acheter en premier lieu des appareils à haut rendement de la meilleure classe d’efficacité énergétique (cf. p. 5 Aperçu des critères d’achat). Généralement, le prix plus élevé d’un appareil plus efficace énergétiquement et donc de meilleure qualité est rentabilisé sur l’ensemble de la durée de vie de l’appareil, soit environ 15 ans. Les économies s’accumulent au fil du temps ; non seulement elles soulagent le porte-monnaie des locataires, mais elles profitent aussi à notre environnement.
  • Toujours utiliser les sites topten.ch ou compareco.ch pour choisir les appareils.
  • Demander des offres avec une réduction sur les prix finaux. Comparer les coûts globaux comme les coûts d’achat, d’énergie et d’eau sur 15 ans.
  • N’acheter des appareils de grande capacité qu’avec retenue. Les appareils surdimensionnés ne sont généralement pas exploités pleinement, ce qui conduit à une consommation d’énergie inutile. Par exemple, la reconnaissance du poids du linge par les lave-linge permet d’économiser de l’électricité et de l’eau, mais en pratique, on constate qu’un demi-chargement génère nettement moins qu’une économie de 50%.
  • Les offres « standardisées » des fournisseurs, bureaux d’architectes ou des entreprises générales doivent être remises en question et complétées si nécessaire par des critères spécifiques.
  • En achetant directement chez le fabricant, la plupart des frais sont économisés.
  • Tenir compte du service à la clientèle et des prestations après-vente. Les abonnements de service et les prolongations de garantie sont souvent très onéreux. Il s’agit de déterminer si elles en valent vraiment la peine.

Brochure «Acquisition professionnelle d'appareils ménagers»