Les salles de serveurs et les centres de calcul, piliers de l’économie suisse

{{translation.caption}}:


Les serveurs dans les entreprises: une tâche complexe

Afin d’exploiter leur propre infrastructure de serveurs, les entreprises aménagent des salles de serveurs dans leurs bâtiments, voire construisent un centre de calcul distinct. Les exigences posées à ces locaux sont élevés, car il y tourne des applications d’entreprise et l’on y stocke des données critiques, qui doivent pouvoir être disponibles à tout moment. Une salle de serveurs peu sécurisée représente donc un risque considérable. Voici quelques fonctions que les salles de serveurs et les centres de calcul doivent assurer:

  • Interdiction d’accès aux personnes non autorisées
  • Protection contre les dommages extérieurs dus à la chaleur ou à l’eau
  • Alimentation électrique régulière et redondante, assurée aussi en cas de panne d’électricité
  • Refroidissement constant de l’installation
  • Entretien régulier afin de prévenir les pannes et les pertes de données

Au vu de ces exigences, l’exploitation d’une infrastructure de serveurs propre à l’entreprise est devenue une tâche complexe. Les entreprises doivent disposer de connaissances sur l’infrastructure et simultanément investir dans l’exploitation. L’augmentation constante du volume des données et le développement de nouvelles technologies requièrent en outre une extension régulière et l’ajout d’équipements dans les salles de serveurs et les centres de calcul.

 

 «Le potentiel d’efficacité au niveau de l’infrastructure dans les salles de serveurs et les centres de calcul suisses est de 17 %, une valeur plutôt élevée. Si l’on y ajoute les potentiels d’efficacité au niveau IT, on peut atteindre une amélioration de l’ordre de 50 %, sans limitation en termes d’exploitation.»
Prof. Adrian Altenburger, Haute école lucernoise – Technik & Architektur
 

 

Make or buy: le centre de calcul dans le nuage
Compte tenu des charges élevées en lien avec l’exploitation d’une salle de serveurs/d’un centre de calcul, de nombreuses entreprises ont externalisé leur infrastructure de serveurs à des spécialistes externes. Les données y sont sûres et hautement disponibles. Les entreprises peuvent y placer leurs propres serveurs et leurs racks, ou obtenir les prestations et les services directement de l’infrastructure du fournisseur. Ce dernier est désigné de cloud et présente en outre l’avantage que l’on ne paie que la puissance de calcul ou la place de stockage effectivement utilisées.

Optimiser sa propre infrastructure
Les entreprises qui exploitent leur propre salle de serveurs ou leur propre centre de calcul ont tout intérêt à optimiser au mieux leur infrastructure de serveurs. Une étude réalisée par Amstein+Walthert (2014) sur mandat de l’Office fédéral de l’Energie a montré que les salles de serveurs et les centres de calcul étaient responsables d’environ 3% de la consommation d’électricité totale en Suisse. C’est une valeur significative pour le marché du courant. Le potentiel d’économies en termes d’infrastructures (ASI, refroidissement, etc.) se monte en Suisse à environ 280 GWh, ce qui correspond à 17 % de la consommation actuelle des salles de serveurs et des centres de calcul. Si l’on y ajoute les potentiels d’efficacité au niveau de la IT (p.ex. nouvelles technologies de stockage ou virtualisation), une autre étude d’Amstein+Walthert (2015) met au jour un potentiel d’augmentation de l’efficacité de 50 %.

Dans les salles de serveurs/centres de calculs, on trouve des appareils de toutes sortes: diverses technologies de stockage, serveurs, appareils de réseau, pare-feu, appareils d’alimentation électrique, climatisation, installations d’alarme, installations de sécurité et nombre d’autres encore. L’utilisation et l’interaction de ces appareils peuvent être considérablement améliorées grâce aux mesures d’accroissement de l’efficacité. Ce sont souvent les petites adaptations qui font la différence au niveau de l’efficacité énergétique.  Outre les économiques d’énergie, ces mesures offrent fréquemment de nombreux bénéfices aux entreprises, comme des économies de place ou de coûts.

Vous voulez en savoir davantage sur les mesures d’efficacité énergétique ou voir sur la base d’exemples tirés de la pratique comment des entreprises ont mis en œuvre des mesures avec succès?

Sources:

Les salles de serveurs et les centres de calcul, piliers de l’économie suisse


{{translation.caption}}:

Les serveurs dans les entreprises: une tâche complexe

Afin d’exploiter leur propre infrastructure de serveurs, les entreprises aménagent des salles de serveurs dans leurs bâtiments, voire construisent un centre de calcul distinct. Les exigences posées à ces locaux sont élevés, car il y tourne des applications d’entreprise et l’on y stocke des données critiques, qui doivent pouvoir être disponibles à tout moment. Une salle de serveurs peu sécurisée représente donc un risque considérable. Voici quelques fonctions que les salles de serveurs et les centres de calcul doivent assurer:

  • Interdiction d’accès aux personnes non autorisées
  • Protection contre les dommages extérieurs dus à la chaleur ou à l’eau
  • Alimentation électrique régulière et redondante, assurée aussi en cas de panne d’électricité
  • Refroidissement constant de l’installation
  • Entretien régulier afin de prévenir les pannes et les pertes de données

Au vu de ces exigences, l’exploitation d’une infrastructure de serveurs propre à l’entreprise est devenue une tâche complexe. Les entreprises doivent disposer de connaissances sur l’infrastructure et simultanément investir dans l’exploitation. L’augmentation constante du volume des données et le développement de nouvelles technologies requièrent en outre une extension régulière et l’ajout d’équipements dans les salles de serveurs et les centres de calcul.

 

 «Le potentiel d’efficacité au niveau de l’infrastructure dans les salles de serveurs et les centres de calcul suisses est de 17 %, une valeur plutôt élevée. Si l’on y ajoute les potentiels d’efficacité au niveau IT, on peut atteindre une amélioration de l’ordre de 50 %, sans limitation en termes d’exploitation.»
Prof. Adrian Altenburger, Haute école lucernoise – Technik & Architektur
 

 

Make or buy: le centre de calcul dans le nuage
Compte tenu des charges élevées en lien avec l’exploitation d’une salle de serveurs/d’un centre de calcul, de nombreuses entreprises ont externalisé leur infrastructure de serveurs à des spécialistes externes. Les données y sont sûres et hautement disponibles. Les entreprises peuvent y placer leurs propres serveurs et leurs racks, ou obtenir les prestations et les services directement de l’infrastructure du fournisseur. Ce dernier est désigné de cloud et présente en outre l’avantage que l’on ne paie que la puissance de calcul ou la place de stockage effectivement utilisées.

Optimiser sa propre infrastructure
Les entreprises qui exploitent leur propre salle de serveurs ou leur propre centre de calcul ont tout intérêt à optimiser au mieux leur infrastructure de serveurs. Une étude réalisée par Amstein+Walthert (2014) sur mandat de l’Office fédéral de l’Energie a montré que les salles de serveurs et les centres de calcul étaient responsables d’environ 3% de la consommation d’électricité totale en Suisse. C’est une valeur significative pour le marché du courant. Le potentiel d’économies en termes d’infrastructures (ASI, refroidissement, etc.) se monte en Suisse à environ 280 GWh, ce qui correspond à 17 % de la consommation actuelle des salles de serveurs et des centres de calcul. Si l’on y ajoute les potentiels d’efficacité au niveau de la IT (p.ex. nouvelles technologies de stockage ou virtualisation), une autre étude d’Amstein+Walthert (2015) met au jour un potentiel d’augmentation de l’efficacité de 50 %.

Dans les salles de serveurs/centres de calculs, on trouve des appareils de toutes sortes: diverses technologies de stockage, serveurs, appareils de réseau, pare-feu, appareils d’alimentation électrique, climatisation, installations d’alarme, installations de sécurité et nombre d’autres encore. L’utilisation et l’interaction de ces appareils peuvent être considérablement améliorées grâce aux mesures d’accroissement de l’efficacité. Ce sont souvent les petites adaptations qui font la différence au niveau de l’efficacité énergétique.  Outre les économiques d’énergie, ces mesures offrent fréquemment de nombreux bénéfices aux entreprises, comme des économies de place ou de coûts.

Vous voulez en savoir davantage sur les mesures d’efficacité énergétique ou voir sur la base d’exemples tirés de la pratique comment des entreprises ont mis en œuvre des mesures avec succès?

Sources: