Les appareils électriques consomment moins

28.11.2018

{{translation.caption}}:


Une analyse mandatée par l’Office fédéral de l’énergie fournit des chiffres intéressants sur le parc d’appareils électriques dans les ménages suisses de même que sur leur consommation de courant depuis 2002. Il en ressort que les gros appareils ménagers, de même que les instruments informatiques, appareils de bureau ou d’électronique de divertissement, ont nettement gagné en efficacité.

Machines à laver, réfrigérateurs, fours, tablettes, consoles de jeux, téléviseurs... Les ménages suisses en sont pleins. Et le nombre d’appareils électriques ne cesse d’augmenter dans le pays. Depuis 2002, le parc a progressé de presque quarante pour cent. Cependant, la consommation électrique de ces appareils a nettement diminué au cours des 15 dernières années, marquant en 2017 un recul de plus de neuf pour cent par rapport à 2002. Cela découle des progrès de la technologie, qui nous permettent aujourd’hui d’avoir des appareils plus efficaces en termes énergétiques. Du côté des instruments informatiques, des appareils de bureau ou d’électronique de divertissement, les gains d’efficacité, soit 51,4% depuis l’an 2000, affichent même le double de ceux des appareils ménagers (24 % depuis 2002).

Les raisons de ce fort recul au niveau des instruments informatiques comme des appareils de bureau ou d’électronique de divertissement sont à rechercher d’une part du côté des progrès technologiques, et de l’autre des programmes d’encouragement en faveur d’appareils plus efficaces, comme le label Energy Star ou les exigences minimales en matière de consommation en mode veille. Le stand-by, autre nom du mode veille, est une fonction accessoire des appareils, qui consomme inutilement de l’électricité. En débranchant totalement les appareils, on peut économiser beaucoup d’énergie et d’argent. Notre site internet fournit davantage d’informations à ce sujet.

Davantage d’ordinateurs portables et de tablettes

En Suisse, près de 30 millions d’instruments informatiques, appareils de bureau ou d’électronique de divertissement étaient en fonction en 2017, contre 20 millions en l’an 2000. La plus forte augmentation a été observée du côté des ordinateurs portables, avec une progression de 4,3 millions d’unités, suivie de près des tablettes (4 millions d’unités supplémentaires).

Le nombre de gros appareils ménagers a également fait un bond: en 2002, on en comptait à peine 14 millions, alors qu’ils étaient environ 18 millions 15 ans plus trd. Parmi les plus gros consommateurs de courant, on dénombre ici les cuisinières électriques, les fours, les appareils de réfrigération et les sèche-linge. Notre site internet donne également des informations sur ce à quoi il faut veiller lors de l’achat d’appareils ménagers.

L’analyse se base sur les données de l’Association suisse des fabricants et fournisseurs d’appareils électrodomestiques (FEA) et de l’Association économique suisse de la bureautique, de l’informatique, de la télématique et de l’organisation (Swico).

 

Fiche d’information sur la consommation des appareils électriques en 2017

Analyse d’efficacité énergétique complète des appareils électriques 2018 (version allemande)