L’Energy Air énergétiquement neutre grâce à l’Energy Challenge

11.9.2017

{{translation.caption}}:


La quatrième édition de l’Energy Air a tiré la prise. Samedi 2 septembre 2017, près de 40'000 fans de musique fêtaient le point d’orge estival de Radio Energy. Initiateur de l’Energy Challenge, SuisseEnergy était présent cette année à titre de co-partner.

Vers 21 heures, les lumières du Stade de Suisse s’éteignent soudainement. Patrick Hässig, présentateur de Radio Energy, faisait savoir que le courant disponible ne suffisait pas pour tenir l’Energy Air jusqu’à la fin. C’est ainsi accompagné de l’ex-Bachelor Rafael Beutl, du musicien Wincent Weiss et de personnes du public qu’il s’est lancé dans la production du courant nécessaire, au moyen de vélos mis à disposition. Les projecteurs se sont rallumés et l’Energy Air a repris.

Cet effet médiatique mis en scène avait pour but de rendre attentifs à l’Energy Challenge 2017 de SuisseEnergy. Il voulait en particulier faire prendre conscience à un public plus jeune qu’une manifestation de cette taille consomme une grande quantité d’énergie.


Objectif atteint

L’objectif concret de l’Energy Challenge 2017 était de réaliser l’Energy Air de façon complètement neutre en énergie. Neutre en énergie signifie que le courant nécessaire pour la tenue de l’Energy Air doit être produit durant l’Energy Challenge qui court jusqu’à fin octobre dans le cadre des salons ou encore être économisé grâce aux conseils en matière d’énergie de l’appli correspondante.

Cet objectif ambitieux est aujourd’hui déjà atteint, bien que deux salons, le Comptoir et la Züspa, sont encore à venir. Lors de ces deux manifestations, les visiteuses et les visiteurs peuvent toujours produire de l’électricité, qui finalement sera intégrée dans le décompte final de l’Energy Challenge.


Informations complémentaires sur l’Energy Challenge