Grands progrès en photovoltaïque

11.10.2017

{{translation.caption}}:


L’intégration des installations photovoltaïques sur les bâtiments protégés constituait à ce jour un problème non résolu. Dans le village fribourgeois d’Ecuvillens, un gros progrès a pu être réalisé dans ce domaine. Le 2 octobre dernier, le premier toit solaire couleur terre cuite a été présenté au public.

Difficile de voir au premier coup d’œil pourquoi la ferme d’Ecuvillens a obtenu une attention mondiale. La maison ressemble à d’autres de la région et correspond bien à l’image d’ensemble du village. Dans le cas concret, c’est justement là qu’il faut voir la sensation: le toit de la ferme protégée accueille une installation photovoltaïque dont la teinte rappelle celle des tuiles. Grâce à ces modules, on peut conserver le caractère originel d’une maison, ce qui offre l’opportunité, à l’avenir, d’installer des installations solaires sur des bâtiments où elles n’entraient pas en ligne de compte auparavant.

Cette nouveauté est le fruit d’une technologie développée par le Centre suisse d’électronique et de microtechnique CSEM et Issol Suisse. Ce projet-pilote a été soutenu par les services de l’énergie et des biens culturels du canton de Fribourg, par ÜserHuus ainsi que par l’Office fédéral de l’énergie (OFEN). C’est aussi notamment grâce à l’important engagement du propriétaire de la maison que ce projet a pu voir le jour.

Informations complémentaires