20'000 CEA: Intéressant pour environnement et porte-monnaie

24.8.2016

{{translation.caption}}:


Le CheckEnergieAuto est de plus en plus populaire – auprès des garagistes suisses et des conducteurs automobiles. C’est déjà la 20'000e fois que la prestation écologique et économique proposée sous la houlette de l’Union professionnelle suisse de l'automobile UPSA a été réalisée, réduisant ainsi les émissions à hauteur de 25'000 tonnes de CO2. C’est l’ambassadeur CheckEnergieAuto Dario Cologna qui a remis à Walenstadt la coupe célébrant le jalon ainsi atteint.

«Nous sommes très fiers que le 20'000e contrôle CheckEnergieAuto ait été effectué dans notre entreprise», déclare Urs Raschle du garage Raschle GmbH à Walenstadt. Urs Raschle a reçu une coupe pour le 20'000e CheckEnergieAuto des mains du champion olympique de ski de fond et ambassadeur CheckEnergieAuto, Dario Cologna. C’est aussi un jalon clé pour l’UPSA dont les membres proposent cette prestation écologique depuis maintenant quatre ans. «Il nous a fallu du temps pour reconnaître la valeur de cette prestation pour le client mais aussi pour nous en tant qu’entreprise. Nous sommes maintenant pleinement engagés pour soutenir le CheckEnergieAuto», précise Urs Raschle.

Le garage Raschle GmbH ne constitue pas un cas isolé. Tandis qu’il a fallu plus de trois ans aux garagistes suisses pour effectuer les 10'000 premiers contrôles CheckEnergieAuto, le nombre  de  checks  a  été  multiplié  par  deux  en  seulement 14 mois. «Cela montre que cette prestation écologique des garagistes de l’UPSA, garante d’économies, s’est établie et est de plus en plus appréciée», estime le président central de l’UPSA Urs Wernli. 

Le CheckEnergieAuto permet aux automobilistes d’économiser en moyenne par an jusqu’à 240 litres de carburant et jusqu’à 360 francs, tout en ménageant l’environnement. Chaque CheckEnergieAuto effectué baisse d’environ 0.6 tonne les émissions de CO2 par année et véhicule. Les 20'000 contrôles CheckEnergieAuto effectués jusqu’à présent ont permis de réduire de près de 25'000 tonnes les émissions de CO2 en Suisse.


«Nous sommes très fiers de toutes les entreprises UPSA proposant le CheckEnergieAuto jusqu’à présent», déclare Urs Wernli. Cela montre que le garagiste se transforme de plus en plus en prestataire pour les questions liées à la mobilité et à l’environnement. Dans un même temps, Urs Wernli loue la collaboration avec l’Office fédéral de l'énergie: «C’est ensemble que nous avons développé et encourageons maintenant le CheckEnergieAuto. C’est aussi selon moi un bon exemple de collaboration possible et souhaitable entre l’État et l’économie privée». C’est également l’avis de l’OFEN : «Le CheckEnergieAuto compte ainsi parmi les produits les plus réussis développés par une association professionnelle avec le soutien de SuisseEnergie dans le domaine de la mobilité», explique Hermann Scherrer, responsable adjoint de la mobilité à l’Office fédéral de l'énergie.