Navigation

Contenu

La chaleur à distance ne provient-elle que des seuls déchets?

L'énergie de chauffage libérée par les usines d'incinération des ordures ménagères est utilisée sous forme d'énergie à distance pour chauffer des immeubles d'habitation, des bureaux ou des centres commerciaux. La chaleur résiduelle sert à chauffer l'eau qui sera acheminée aux locaux à chauffer par des conduites bien isolées. Il s'agit là d'une idée à la fois simple et astucieuse qui s'est établie dans la pratique depuis les années 60, le potentiel de chauffage à distance en Suisse étant cependant loin d'être épuisé. SuisseEnergie estime que l'utilisation de la chaleur à distance issue des usines d'incinération des ordures est appelée à doubler au cours des vingt prochaines années.

D'autres sources d'énergie sont bien sûr susceptibles d'être utilisées pour récupérer de la chaleur à distance, ce terme ne désignant somme toute que le principe de l'acheminement de chaleur à partir d'une centrale énergétique vers le consommateur. Dans ce cadre, on utilise aussi la chaleur résiduelle provenant des centrales électriques, des fabriques, des pompes à chaleur, des stations d'épuration et des installations de chauffage au bois. Du fait que l'utilisation implique principalement les sources d'énergies fossiles et que la chaleur résiduelle représente souvent un sous-produit, le chauffage à distance permet d'abaisser la consommation de mazout et de gaz et est ainsi généralement perçu comme écologique et durable. Et vu la taille des générateurs thermiques, les rejets de substances nocives peuvent être réduits à un minimum.

Saviez-vous que...

... la chauffage à distance peut chauffer votre maison? L'«Association suisse de chauffage à distance» (ASCAD) affiche sur son site d'autres informations utiles ainsi qu'un répertoire des fournisseurs de chauffage à distance.