Navigation

Contenu

Comment concilier mobilité et protection de l'environnement?

mobilitaetsverhalten_457pxLa mobilité est née avec la société moderne, un acquis devenu aujourd'hui une condition essentielle au bon déroulement de notre quotidien. Pour nous déplacer, nous utilisons de l'énergie qui, pour les moyens de locomotion motorisés, est produite essentiellement à partir de sources énergétiques non renouvelables, à savoir des matières fossiles. En Suisse, un tiers environ de la consommation d'énergie est imputable au trafic, ce qui constitue une charge de même envergure pour notre porte-monnaie, mais aussi pour le climat et l'environnement. Pour faire ici contrepoids, il importe de planifier de manière plus consciente notre propre comportement de mobilité et de l'optimiser. Les solutions sont au demeurant souvent toutes simples et ne limitent guère la mobilité ou alors très faiblement. Pour les courts trajets, par exemple, pourquoi ne pas opter pour le vélo ou aller à pied? Une démarche de surcroît favorable à la santé.  En planifiant à plus large échelle, certains trajets pourront également se faire en compagnie de collègues de travail ou de voisins. Le covoiturage favorise les contacts sociaux et répartit les frais de carburant.