Navigation

Contenu

Comment apporter un vent frais dans ma cuisine d’une manière énergétiquement efficace?

Cuisiner ne va pas sans vapeurs ni odeurs. Une hotte aspirante purifie l’air et assure un climat agréable, dans l’idéal sans odeurs désagréables et le plus possible efficace au plan énergétique. Un certain nombre de points sont à prendre en compte à l’achat pour s’assurer d’avoir le bon appareil et de l’utiliser de manière optimale. Nous vous donnons ci-après quelques recommandations sur la manière d’économiser de l’énergie et de l’argent.

Acheter futé, ça vous dit?

  • Choisissez la bonne taille pour votre appartement, soit avec un flux d’air adapté. La règle de base est la suivante: surface de la pièce (m2) x hauteur x facteur 6. Une pièce de 20 m2 d’une hauteur de 2,5 m requiert donc un flux d’air de 300 m3/h.
  • Choisissez une hotte de la catégorie A+. Vous trouverez une comparaison du marché sur www.compareco.ch.
  • Veillez également à de bonnes catégories d’efficacité fluidodynamique, de filtration des graisses et lumineuse.
  • Enfin, informez-vous sur le bruit, le volume sonore étant également indiqué sur l’étiquette-énergie.

Comment utiliser malin?

  • Sélectionnez une vitesse aussi basse que possible.
  • Veillez à cuisiner dans des fait-tout ou des casseroles fermées. Outre l’économie d’énergie, cela réduit également l’émission de vapeur d’eau, de graisse et d’odeurs dans l’air ambiant.
  • Nettoyez régulièrement le filtre à graisse de la hotte.
  • Pour les hottes à recirculation, il importe de remplacer régulièrement le filtre à odeur en charbon actif. On recommande de le changer 2 à 3 fois par an.
    Éteignez l’éclairage de la hotte lorsque vous n’en avez pas besoin.

Réparer ou remplacer?

  • Pensez au fait que les nouveaux appareils sont souvent mieux équipés et beaucoup plus efficaces au plan énergétique.
  • De manière générale, les considérations suivantes font foi: