Navigation

Contenu

Quelles sont les répercussions sur le chauffage des nouvelles directives de l’Ordonnance sur l’énergie?

Là où l’on chauffe, des pompes de circulation sont à l’œuvre : elles font circuler dans les locaux l’eau chauffée pour les radiateurs et fonctionnent à l’électricité. L’eau chaude domestique également est mue par des pompes de circulation. A partir du 1er août 2015, les fabricants n’auront plus le droit de mettre sur le marché que des pompes de circulation à rotor noyé présentant un indice d'efficacité  (EEI) plus petit ou égal à 0.23. Pendant une période de transition de deux ans, les modèles moins efficients (marchandises en stock) pourront encore être installés.

Celui qui construit ou assainit aujourd’hui devrait toutefois installer le modèle le plus efficace pour tirer profit, dès maintenant, des avantages qu’il lui procurera et pour soulager l’environnement: une pompe de circulation de la nouvelle génération permet d'économiser jusqu'à 75 pourcent des frais de courant par rapport aux anciens modèles. Si toutes les pompes de circulation inefficientes en Suisse étaient remplacées par des modèles modernes et réglées de manière optimale, 1151 gigawattheures de courant par an pourraient être économisés. Cela correspond environ à 65 % de la production annuelle de la centrale nucléaire de Mühleberg.